Les Terres de Neïdrilh
Bonjour à toi, ô nouvel arrivant ! Tu viens d'arriver sur les Terres de Neïdrilh, un monde où se mêlent créatures fantastiques et terrifiantes, une certaine magie et des paysages fascinants... Ambiance conviviale et nouvelle intrigue lancée, n'hésitez pas à venir faire connaissance et à vous lancer dans cette aventure extraordinaire.
Bienvenue et bon jeu parmi nous !



 

Partagez|

Écologie, Bio, Végétaquoi !?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage


Parchemin d'identité
Race: Métamorphe terrestre
Profession: Chef


MessageSujet: Écologie, Bio, Végétaquoi !? Dim 10 Mar - 11:32


Voilà, peu le savent ici mais je suis sur la voie lente mais progressive du végétarisme, d'avoir quelques gestes écolo et tout ça. Je suis en "arrêt de viande" depuis été 2012, et je me mets l'objectif de supprimer le poisson d'ici l'année prochaine, et de freiner tous les produits laitiers et les œufs (freiner, pas supprimer). Contre le cuir et la fourrure, c'est sûr, contre la laine, pas encore, mais ça se pourrait un de ces quatre...

Niveau écologie, par contre, je ne fais pas grand-chose, c'est con... Et l'alimentation bio me laisse sceptique, il faudrait que j'aille dans un magasin bio 100% et ne plus être bêtement attirée par les étiquettes vertes dans les supermarchés. Ils me laissent un gros doute.

Et vous, dans toute cette histoire, où vous situez-vous ? Avez-vous des réflexions ? Des gestes ?


-------------------------------------


Invité, vous êtes sur mes terres...
Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



MessageSujet: Re: Écologie, Bio, Végétaquoi !? Dim 10 Mar - 17:43

Je savais pas du tout ça de toi : D
Moi perso c'est pas mon soucis majeur, et de toute manière je suis carnivore..

-------------------------------------

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



MessageSujet: Re: Écologie, Bio, Végétaquoi !? Dim 10 Mar - 19:35

Epineux sujet.
Tout d'abord Gilh' je te souhaite bon courage dans ta quête "verte", bien que ce concept me semble assez dangereux.
En effet, pour moi, nombre d'éléments se trouvent dans la viande, des apports essentiels qu'aucune plante ou légume, ne saurait remplacer. Après il existe, je pense, des moyens d'équilibrer la balance pour parvenir à un régime alimentaire que l'on pourrait qualifier de sain. Enfin j'espere, je suis pas expert dans le domaine.
J'admets avoir un avis tranché concernant les produits "bio", de nos jours cela n'a plus beaucoup de sens car le "capitalisme" prends le pas. Pour bouffer "prétendument" quelque chose de viable, il faut se ruiner. Il fut un temps où les exploitants locaux restaient modestes mais aujourd'hui les grandes surfaces ont trouvé des arguments de vente pour englober ce commerce et il sera bientôt difficile de déterminer le vrai du faux, concernant la provenance d'un produit.
Doooonc comme nombre de métropolitains, je mange mal, ce que je peux et à dire vrai ca ne m'inquiète pas spécialement.
Si je devais bouffer des insectes ou des gens dans un univers post-apocalyptique je le ferais x)

Après je te rejoins sur nombre d'autres domaines, je ne supporte pas les jeux barbares, comme la corrida, les élevages en batterie etc. Je suis pas spécialement pour la fourrure et le cuir, mais je n'irais pas spécialement militer (je n'aime pas perdre mon temps.)
Par contre je considère que la chasse (dans certains cas) est un apport essentiel. Je ne fais pas allusion aux beaufs qui vont tirer tout ce qu'ils peuvent pour se faire "plaisir" ou pour "le sport", mais lors d'une excursion sauvage, une sorte de 'stage de survie en pleine nature', ces acquis sont à mon sens plus que bons à prendre.
Je suis un gros carnivore, (énorme même) mais je reste tolérant concernant les végétariens (même si certains me donnent envie de les gifler avec des entrecôtes.) : D
Bref, je mangerais une feuille te salade symbolique en pensant à toi et à ton courage ! Pour moi se priver de barbaque, c'est faire voeu de chasteté : (

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Parchemin d'identité
Race: Métamorphe terrestre
Profession: Chef


MessageSujet: Re: Écologie, Bio, Végétaquoi !? Lun 11 Mar - 15:31

Avec des escalopes, pas des entrecôtes, voyons Big smile (qui a dit que les végétariens n'avaient aucun humour ?)

Par contre, ça me choque quand tu dis "perdre ton temps". C'est perdre son temps que de vouloir préserver le temps de vie de notre Terre ? Après, ne me dis pas que tes actes n'ont aucun impact. A force de se dire ça, personne ne le fait, et c'est là la source du problème. L'individualisme, dans ce genre de projet à grande échelle, est la pire des erreurs. Je suis moi-même seule face à ce combat titanesque, combat que je mène maladroitement, je le sais ; mais je sais que d'autres le font. Sans les connaître, j'ai rejoint leurs rangs et, tant qu'à continuer dans la métaphorique de guerre, je me bats à leurs côtés sans savoir qui sera vainqueur et en sachant bien que je risque peu de gagner. Une chose est sûre : contrairement à la vraie guerre, je ne risque pas ma vie et ne fait couler aucun sang, au contraire ! Smile

Ah lala, c'est justement rigolo, je suis sur un forum qui, sur un sujet, parle de tous les préjugés des omnivores sur le végétarisme. Tu les as quasiment tous dit ! Si, si ! Jusqu'au bout avec le clin d’œil à la feuille de salade. Si tu n'aimes pas être pris pour un ignorant, tu peux te renseigner sur la gastronomie végétarienne. Même végan (sans lait, fromage, œuf et miel). Tu serais étonné de la richesse et de la diversité ! Il ne faut pas se limiter aux légumes et aux fruits. C'est une énorme erreur. Il y a un choix incroyable, que je n'arrive même pas à retenir, de ces deux nourritures végétaux, mais aussi dans les céréales, l’amarante par exemple serait un apport en je-ne-sais-plus-quoi excellent, et remplaçant sans problème viande et poisson (après, le poisson, j'ai pas encore arrêté...)

Un lien (et j'en mets qu'un) : http://www.regimes.net/les-cereales-proteines-du-regime-vegetarien/

Je terminerais par une petite note pas très sympa, même si j'vous adore tous les deux ; les végétariens pensent avec raison que ceux ne se documentant pas et n'essayant même pas d'adopter une alimentation à TENDANCE végétarienne (donc pas 100% mais diminution de chair animale/semaine) ce sont des égoïstes et des feignasses. Je galère à me documenter mais je le fais et la perfection de mon régime ne s'atteindra pas avant longtemps, je le sais, mais j'essaie. Ça me prend un peu de temps, de mes pensées, mais j'en suis franchement presque fière.

Normalement, on devrait TOUS (le monde entier) manger MOINS de viande, à un nombre supportable par la Terre. Si nous, végétariens, n'en mangeons plus, c'est pour tenter de compenser ceux qui en mangent trop (c'est mon cas) mais certains sont juste dégoûtés de bouffer du "cadavre" par leur amour immense pour le règne animal. Moi, c'est que par souci écologique, j'adore les animaux, mais comme toi, Bobor, la chasse UTILE et la pêche dans le respect des animaux ne me gêne pas du tout.



PS : faire vœu de chasteté ? arf ! Le sexe c'est bon, la viande, c'est pas du tout utile si bien remplacée ! Big smile

-------------------------------------


Invité, vous êtes sur mes terres...
Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



MessageSujet: Re: Écologie, Bio, Végétaquoi !? Lun 11 Mar - 18:26

Haha Smile bien sûr j'aborde les stéréotypes (et non ! je n'ai pas fait le tour, il y en a d'autres)
Mais les végétariens ont aussi tendance à caricaturer, je dis cela sans aucune intolérance.
Pour en revenir à ce que tu m'as dit, sur ce point qui t'as choqué (soit la perte de temps), je risque aussi d'être franchouillard mais bon :

L'individualisme est le propre de l'homme, j'admets être quelqu'un de profondément nihiliste (frôlant parfois la misanthropie), mais je trouve parallèlement, que jouer les paladins ou les pourfendeurs de l'humanité, est soit une marque évidente de naïveté, soit d'hypocrisie. Attention, je ne pointe pas de doigt accusateur, j'expose simplement ma vision des choses.
On peut défendre ses idées, faire des sacrifices, mais aujourd'hui il y a trop de zèle. Des débiles qui chantent pour le bien de l'humanité en scandant que l'état est pourri, que le capitalisme c'est de la merde et qu'il faut protéger la nature etc etc
des groupes qui doivent sans doute se coller des steaks tartares jusqu'aux narines et s'engraisser sous le joug des maisons de disques. Des mouvements et de jeunes politiciens enhardis qui défendent tes valeurs avant de s'axer économie et de nuancer leurs propos, ou de retourner leur vestes, tout simplement. Bref, nombre de choses s'établissent sur des paradoxes, personne n'échappe à sa nature profonde et je crois, sans me tromper, qu'on ne lutte pas contre la plèbe.
Alors comme je te l'ai dit, si tes engagements t'aident à te sentir plus légère, fonce, mais tu te rendras bien vite compte que ces "dons" que tu fais à "l'humanité" ne changeront pas le monde. (enfin, je ne te le souhaite pas, mais c'est à mon sens ce qui arrivera)
Le fait que je ne souhaite pas "militer" ne fait pas de moi une feignasse ou un égoïste, j'ai simplement choisi d'autres combats. A mon sens plus importants.
Enfin voilà, je vais peut-être passer pour un vieux bouc cynique et inhumain, un monstre d'indifférence, mais je suis comme ça.

Concernant mon ignorance, je l'assume en toute humilité, je ne connais pas tous les régimes et toutes les "sous branches" de ce grand mouvement. Je connaissais les végétaliens et végétariens, mais je pense qu'il faut mettre cela sur le compte du profond désintérêt que je nourris pour ces choix de vie. Après je pense que le plus important, ce n'est pas le fait d'être pour ou contre, juste de faire preuve de tolérance. Je peux bien sûr me moquer, dans certains cas, mais il faut admettre que d'autres 'activistes' (va-t-on dire vulgairement), sont moins compréhensifs que tu ne peux l'être et instaurent un vieil esprit communautaire en cherchant à influer (pour ne pas dire imposer leur règles) sur le régime alimentaire des omnivores. Ceux là même que je gratifierais bien de deux grosses paires de claques en leur faisant manger de la viande crue.
Enfin, je fais place aux autres : o parce qu'on a pas beaucoup d'avis.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Parchemin d'identité
Race: Métamorphe terrestre
Profession: Chef


MessageSujet: Re: Écologie, Bio, Végétaquoi !? Lun 11 Mar - 19:11

Mh, je vais laisser place aux autres, mais j'ajouterais que se laisser aller dans la nature profonde est une autre preuve comme quoi c'est facile de s'engouffrer dans ce à quoi on a été éduqué, de ne pas aller plus loin que ce qu'on nous inculque, c'est-à-dire « mange ça, comme ça », « fais ça là, et ça ici » et blablabla. Parler de mœurs humains est d'une absurdité totale, déjà que ça change de pays en pays et de religion en religion, alors bon...

On est seuls maîtres de notre avenir à tous, et si c'est vrai que la majorité est con, je dirais alors « La majorité n'a pas le droit d'imposer sa connerie à la minorité » et que je suis fière d'être de cette minorité. J'espère ne jamais craquer dans l'autre sens, me laisser aller à la facilité de suivre une société stupide, corrompue, aux loisirs et à la nourriture prémâchés, préparés par des sales machines pour qu'on continue à être dépendants de ces gens qui ne sont rien d'autres que des sous-merdes - mais des sous-merdes au-dessus de nous, belle ironie. Et de me refuser à voir comme la plupart des gens que seul l'argent répond à tout.

Personnellement, à part mon ordinateur, j'ai même pas de TV et de téléphone portable depuis un mois - j'utilise de temps en temps celui de mon mec et puis c'est tout. J'aime pas vraiment le cinéma, les bars, c'est rare, et je paie même pas de loyer, d'ailleurs je bosse pas - et j'aimerais ne jamais le faire mais un jour j'y serais contrainte et ça m'énerve d'avance... J'espère cet été participer à un projet écologique d'un ami, en Belgique, je cherche des chantiers à l'étranger, j'ai doucement mais sûrement envie d'agir plus loin que « je mange plus de viande ». L'écologie est vaste, on peut agir de tellement de manières différentes que tout le monde peut y trouver son compte. On peut agir, sans être vegan, comme être vegan et ne rien foutre d'autre ! Même si la plupart sont alors bénévoles d'une chose ou d'une autre.

Quitte à parler de nature humaine, je préciserais que la nature humaine est peut-être individualiste, mais elle est surtout censée se débrouiller par elle-même alors, et ne dépendre de personne d'autre que soi. Parler d'individualisme alors qu'on est juste rien et perdus sans les supermarchés, la machinerie et notre compte bancaire, je rigole...


-------------------------------------


Invité, vous êtes sur mes terres...
Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Écologie, Bio, Végétaquoi !?

Revenir en haut Aller en bas

Écologie, Bio, Végétaquoi !?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» sensibilisation à l'écologie
» Rendez-vous avec sa gynécologue.
» j'emmerde l'écologie. ) louna/louiséa.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Terres de Neïdrilh ::  :: Le Flood :: Blabla&Bla-