Les Terres de Neïdrilh
Bonjour à toi, ô nouvel arrivant ! Tu viens d'arriver sur les Terres de Neïdrilh, un monde où se mêlent créatures fantastiques et terrifiantes, une certaine magie et des paysages fascinants... Ambiance conviviale et nouvelle intrigue lancée, n'hésitez pas à venir faire connaissance et à vous lancer dans cette aventure extraordinaire.
Bienvenue et bon jeu parmi nous !



 

Partagez|

Chronologie et grandes lignes de Neïdrilh

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage


Parchemin d'identité
Race: Métisse
Profession: Maître de Jeu


MessageSujet: Chronologie et grandes lignes de Neïdrilh Lun 18 Fév - 11:05



L'an 0 ouvre sur l'Ere d'Elendur qui verra les races naître, à l'état de nomades, de créatures primitives, sans vraiment de villes. Des batailles éphémères frappent tout le continent et finissent par aboutir, vers l'an 25, aux territoires à peu comme ceux actuellement. Elfes au nord, dans la forêt, les ébènes vivant encore à la surface au début. Les métamorphes selon leur animal se divisèrent en trois clans entre l'an 25 et l'an 27 pour, chacun, s'établir là où ils préféreront : entre le fleuve et la mer, les montagnes, la plaine centrale (sans nom à l'époque). Les noms apparaissent, câmrân, seosaph et aôdh, et n'auront jamais changé depuis. Chez les elfes, les ébènes ne sont pas encore si différents, ni les sylvestres, ce sera que vers l'an 100 que ces termes naîtront réellement pour les départager un peu. Les elfes noirs auront des âmes plus obscures dès le départ, mais ne s'amélioreront pas avec le temps, et les sylvestres refuseront de continuer de vivre loin de la forêt, dans une ville de plus en plus séparée d'elle, et finiront pas retourner dans les bois et à reprendre leur vie primitive, avant de créer une ville vers l'an 115, dans les arbres, plus à leur image : Phaëlan.

Les elfes d'ébène vivent encore avec les futurs dits hauts-elfes, même si leur esprit tordu déplaît de plus en plus. Cela n'empêche pas que Zhar-Kan fait partie toujours du conseil. Son lien étroit avec la magie des Arcanes ne le rendra dangereux aux yeux du reste du Conseil qu'en l'an 330 à peu près, et il fut banni une année plus tard définitivement. Zhar-Kan nourrira haine, colère et vengeance durant presque un siècle, préparant sournoisement cette guerre horrible. Inventant des découvertes fabuleuses aux oreilles humaines, avides d'or et de gloire, il leur montra un endroit du continent où les humains crurent pouvoir y trouver ce qui les rendrait puissants et riches. Il faut savoir qu'avec les générations passant, les humains avaient oublié l'existence des elfes, l'écriture n'existant pas encore auparavant chez eux, et avaient même oublié les vieilles batailles contre le peuple elfique au sujet de la jalousie de leur immortalité. Croyant partir en exploration, les humains se confrontèrent à un peuple étranger et enragé, ce qui fit éclater, en 426, la fameuse Grande Guerre, la Bataille Ultime, la Métimadagor. Étrangement, les elfes d'ébène se séparèrent à ce moment-là des autres elfes et les abandonnèrent à cette guerre dont ils se fichaient bien et disparurent de la surface de Neïdrilh...

Un siècle de souffrances et de morts, trois générations d'hommes et de métamorphes (sauf le clan aquatique Aôdh qui resta neutre) se battirent contre les Immortels, dites les Mémoires de Neïdrilh. Cent trois de trahisons, espionnages, meurtres et combats sanglants, rougissant le sol de Thanyaliel... Korven Rwênoskraj tua le Général de l'Armée elfique, un certain Lindoninquë, s'emparant de son épée comme trophée. Moins d'une décennie plus tard, il mourut, assassiné dans sa couche... Le chef Esfandyar mourut également à cette époque, dans de drôles de circonstances également. Le décès de ces trois personnes importantes mis fin à la guerre, en 529, où aucun camp ne put s'admettre victorieux réellement, mais chacun s'estimait gagnant par orgueil.

La Métimadagor fut suivi, pour les Elfes, du Grand Deuil, une très triste période qui dura 120 ans. Après, petit à petit, quelques elfes de cette époque mourut et même si certains vivaient encore, la rancune disparut doucement et aucune bataille ne vint rompre la paix revenant petit à petit, comme la toile d'une araignée... Les peuples se reformèrent, les villes continuèrent à grossir. Une des villes humaines devint une cité et prit le nom d'Atarnelis. En l'an 798, le port fut construit, avec l'invention des bateaux marchands et de voyages un peu plus tôt. La ville du clan Câmrân, des métamorphes de la Terre, s'agrandit un peu plus tard et rattrapa Atarnelis, devenant la cité d'Idiamanth vers l'an 1150, qui n'avait jusqu'ici pas de nom propre. La ville d'Yhbi du clan Seosaph, dans les montagnes, grandit aussi ; seul le clan Aôdh resta très humble même si sa superficie augmentait au bord de la mer et en pleine Forêt de l'Oubli.

La longue période entre les années 800 et les années 1200 furent très calmes, sans aucune bataille. On apprit que les elfes d'ébène s'étaient définitivement séparés des autres elfes et les rumeurs d'une ville souterraine du nom de Xerber firent irruption. Plus tard, ces rumeurs se confirmèrent, mais la ville garda beaucoup de mystères pour les autres races... Beaucoup pensèrent que Zhar-Kan s'y réfugiait, ou dans les Monts surplombant cette ville souterraine, mais rien ne put jamais le confirmer jusque maintenant.

En l'an 1230, donc cette année que nous vivons, une nouvelle Ère vit le jour : celle de la Technologie Humaine. Après des siècles de tranquillité sans rien de nouveau, un homme, parmi tant d'autres, découvrit comment faire voler ceux de sa race... Il créa les aéronefs. Ces engins, tels des bateaux volant à l'aide de gros ballons, se multiplièrent durant l'année 1230, qui fut l'année d'un grand changement et le début de cette nouvelle Ère.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://neidrilh.forumactif.com

Chronologie et grandes lignes de Neïdrilh

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Les grandes lignes de l'histoire
» Warhammer dans les grandes lignes
» Les Grandes Citations
» Les grandes villes du monde ..
» Chronologie du Quatrième Âge !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Terres de Neïdrilh ::  :: Les Manuscrits :: Le Livre du Jeu :: Histoire, contexte & intrigues :: Histoire & Contexte-