Les Terres de Neïdrilh
Bonjour à toi, ô nouvel arrivant ! Tu viens d'arriver sur les Terres de Neïdrilh, un monde où se mêlent créatures fantastiques et terrifiantes, une certaine magie et des paysages fascinants... Ambiance conviviale et nouvelle intrigue lancée, n'hésitez pas à venir faire connaissance et à vous lancer dans cette aventure extraordinaire.
Bienvenue et bon jeu parmi nous !



 

Partagez|

Une soirée spéciale... [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage


Parchemin d'identité
Race: Métamorphe aérien
Profession: Soldat d'infanterie


MessageSujet: Une soirée spéciale... [Terminé] Mer 13 Fév - 17:01

La soirée était tombée sur Atarnelis, et Paco faisait les cents pas dans les rues à la recherche d'une idée. Il avait laissé Evelyane en prétextant une course rapide, qui cependant durait maintenant depuis une vingtaine de minutes... Voilà trois mois qu'ils étaient collés l'un à l'autre, tout en gardant les distances nécessaires car le métamorphe se doutait que sa jolie couturière ne voulait pas être oppressée. Paco en était tout simplement dingue, de cette femme aux allures fatales et impitoyables, et il pensait de plus en plus qu'Evy ne s'en doutait même pas. Cela était juste inadmissible, et il devait lui montrer à quel point il tenait à elle, pour ne pas dire qu'il en était... tellement amoureux.

Cette soirée devait être parfaite, inoubliable, et il ne lui restait que deux heures avant la fermeture de tout établissement qui serait à la hauteur de la personne d'Evelyane. Se ruant vers les quartiers du commerce, où le jeune seosaph avait une petite idée du cadeau qu'il aimerait offrir à sa belle...

Revenant vers la roulotte de la jeune humaine, il y entra en se précipitant. Paco avait vêtu un ensemble noir assez classique dans lequel il ne se sentait pas à l'aise. Le contact du tissu sur l’entièreté de son corps était tout simplement gênant et inconfortable ! Mais il voulait marquer ce jour, et ce n'était pas en gambadant à moitié nu comme au quotidien, qu'il y arriverait... Le contraste entre son apparat et ses tatouages, comme piercings, visibles l'amusaient particulièrement. « Enfile ta plus belle tenue, ce soir tu es ma reine » lui dit-il en affichant son plus beau sourire. Sa chevelure blanche était attachée à l'aide d'un ruban noir, afin de ne pas gêner. S'étant précédemment vu dans un miroir, il ne reconnut pas son reflet et avait soudainement peur de ne pas plaire à Evelyane. Il déglutit et mit ses craintes de côté.

Se raclant la gorge, le métamorphe lui expliqua que cette nuit, ils ne dormiraient pas dans cette roulotte, mais bien dans l'auberge la plus confortable qui soit, où le déjeuné était servi dans la chambre le matin, où le lit trônant était gigantesque et décoré à leur intention, où les bains brûlants leur rappelleraient les sources chaudes à la grotte... « Alors, tu es d'accord pour m'accompagner ? » Il tendit une main chaleureuse vers la jolie couturière, dont il admirait absolument tout. « Je dois juste te prévenir qu'après un dîné romantique où je serais à tes pieds... tu seras mon dessert que je croquerais à pleine dent » ricana-t-il en la portant dans ses bras, embrassant le creux de sa poitrine d'un air gourmand.

Tranquillement et main dans la main, ils avaient marché jusqu'au restaurant où Paco avait réservé les deux places les plus isolées, au fond. La façade de l'établissement était d'un rouge chaud tirant sur l'orange, renforçant le coté intime de l'intérieur, qui s'avéra splendide. Des multiples bougies aux formes variantes, une musique d'ambiance orchestrée par des ménestrels talentueux, et le tour était joué. Il tira une chaise pour qu'Evelyane s'y installe, ne manquant pas de faire une remarque sur sa paire de fesse qu'il avait hâte de tâter. A son tour il prit place en face de l'humaine aux traits angéliques, et sans leur laisser le temps de souffler, un serveur enthousiaste vint prendre leur commande. « Ce sera un bœuf saignant aux riz sautés pour moi, sans crudités ! » déclara-t-il après que sa dulcinée ait prononcé son choix.

-------------------------------------

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Parchemin d'identité
Race: Humain
Profession: Couturière


MessageSujet: Re: Une soirée spéciale... [Terminé] Jeu 14 Fév - 6:01

    Que dire de cette relation ? Evelyane la première étonnée, malgré ses sentiments très fort à l'égard de Paco, il lui arrivait souvent de douter. Avait-elle fait le bon choix ? Paco n'allait-il pas la freiner dans ses recherches ? Dans son voyage ? Car oui, Evelyane était un esprit nomade, rester toute une vie au même endroit à être une bonne femme au foyer ce n'était pas son genre. Son esprit et son coeur réclamaient le besoin de voyager, de traverser les grands espaces, la solitude... Oh oui, la solitude, le calme, la paix. Par chance, jusqu'à maintenant le seosaph s'était montré compréhensif à son égard et respectait ce besoin d'être seul. Mais pour combien de temps encore ? Paco était fou d'amour pour Évy et bien qu'il soit partagé, l'humaine avait peur que sa façon de l'aimer (c'est-à-dire en gardant ses distances et en restant muette les trois quarts du temps) ne finisse par déplaire au Métamorphe.

    Installé dans sa roulotte, une bougie éclairant le tissu, Evelyane plongea l'aiguille dans la soie bleu ciel pour terminer l'ourlet. Une robe commandée à la faveur d'une femme riche d'Atarnelis, encore de quoi lui remplir ses poches. Étrangement, le petit commerce d'Évy la maintenant à l'abri du besoin depuis quelques années, elle ne s'était jamais senti plus doué qu'une autre couturière mais il est vrai que la création de ses tenues avait tendance à attirer les regards... Et les bourses pleines de Drils. Dans un soupir, la jeune femme repoussa une mèche de cheveux qui lui tombait sur le visage alors que le reste de sa longue chevelure d'ébène était coiffée en plus épaisse tresse des plus banales. La coiffure faite par Paco n'avait bien évidemment, pas tenu longtemps, quelques semaines tout juste ce qui en soit, était déjà pas mal. Alors pour éviter que son homme n'ait à la coiffé toutes les semaines, Évy avait gardé les perles et les plumes et les avaient fait sertir et monter en boucles d'oreilles. Ainsi, les plus pendaient à ses lobes avec les quelques perles colorées qui avaient par le passé décoré ses cheveux.

    Quand Paco fit irruption dans la roulotte tel un boulet de canon, tout sourire et vêtu d'une tenue sombre élégante mais qui ne lui correspondait absolument pas, Evelyane le fixa en silence, arquant un sourcil. Mettre sa plus belle tenue . Finalement le seosaph lui expliqua qu'il avait prévu pour sa douce une soirée dans une auberge relativement luxueuse avec repas et bain chaud. C'est alors qu'Évy réalisa que son corps lui faisait mal, surtout son dos à force d'être penché pour coudre et de dormir dans une couchette minuscule. Oui, cette soirée lui ferait le plus grand bien, surtout qu'elle travaillait depuis des jours au point de se couper du reste, même de Paco. S'en doute que cela avait blesser le Métamorphe, qu'il en souffrait sans oser en parler. Evely posa sa couture et se leva doucement, aussitôt Paco la souleva pour la serrer dans ses bras, embrassant le creux de ses seins. La jeune femme semblait mal à l'aise et se contenta de répondre:


    "Je n'ai rien à me mettre Paco... je voyage beaucoup, je ne m'encombre pas de vêtements inutiles... je devrais y aller comme ça, désolé."

    Bon pour le romantisme du moment, ça venait de louper. La jeune femme détailla son aimé avant de faire une moue vaguement écœuré. Nom d'un chien, pourquoi avait-il enfilé cette tenue ? ça ne lui allait absolument pas! Paco on l'aime sauvage ou on ne l'aime pas. L'humaine se rapprocha, saisissant le col de la chemise et tira dessus d'un coup sec, faisant sauter plusieurs boutons et laissant apparaitre son torse imberbe et parfaitement dessiner. Elle sortit la chemise du pantalon et baissa légèrement celui-ci, pour fini, elle arracha le ruban des cheveux du seosaph et l'observa avant de lâcher froidement.


    "C'est beaucoup mieux. Cherche pas à te fondre dans la masse Paco, ce que j'aime chez toi c'est justement le fait que tu ne ressembles pas aux autres."

    Finalement Evelyane se laissa guider par Paco jusqu'à l'auberge en question dont une grande partit du rez-de-chaussée servait de salle de repas avec musique et bougie. Pour sur, passer une nuit ici devait couter drôlement cher, c'est d'ailleurs pour cela que parmi les clients, l'humaine ne voyait personne du petit peuple. Mais comment Paco pouvait-il lui offrir ça ? Les soldats d'infanterie étaient-ils si bien payé que ça à Yhbi ? Evy lança un regard sombre à Paco quand celui-ci commenta son postérieur. Il ne s'arrêtait jamais... Parfois il la mettait mal à l'aise avec ce genre de remarque et cela lui rappelait l'homme qui avait eu la stupidité de vouloir écrire son nom avec de l'urine, c'est-à-dire lui, quelques mois plus tôt. Quand la tenancière de l'auberge s'approcha avec un immense sourire pour prendre la commande du repas, Evelyane déglutit, très mal à l'aise et murmura:

    "Un potage de légumes avec... euh... de la purée et du poisson... Merci."

    À son tour Paco passa commande. La jeune femme soupira longuement en s'enfonçant dans son siège. Décidément, ce genre d'endroit ce n'était pas sa tasse de thé mais il fallait avouer que l'idée de prendre un bon repas lui remontait le moral. L'humaine resta muette, fixant la table en bois avec un air absent.

-------------------------------------

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Parchemin d'identité
Race: Métamorphe aérien
Profession: Soldat d'infanterie


MessageSujet: Re: Une soirée spéciale... [Terminé] Ven 15 Fév - 3:19

Paco ne résista pas à la petite moue d'Evelyane, qui lui disait qu'elle n'avait rien à se mettre. Il n'en avait cure, même couverte de boue, une riche noble n'aurait pas le charme envoûtant de la jolie brune. Affichant un large sourire, dévoilant toutes ces dents blanches, il lui dit le fond de sa pensée. « Tu es parfaite, Evy » chuchota-t-il à l'intention de sa partenaire, n'ayant nullement peur d'en faire trop, puisqu'il se savait sincère. L'embrassant un eu partout sur son petit visage, il la laissa défaire son accoutrement pour quelque chose de plus négligé. Le métamorphe se sentit tout de suite plus à l'aise. « Désolé chérie. Tu as raison, je ressemblais à... un pingouin » minaudait le seosaph. Soupirant, il emporta sa couturière à l'extérieur, afin de se mettre en route. Apparemment, l'idée d'une soirée un peu spéciale avait l'air de plaire à Evy, et c'était ce qui comptait le plus... « Alors si tu me préfères ainsi, je ne ferais plus jamais l'erreur de changer » lui dit-il en caressant sa joue rose.

A l'intérieur de l'auberge, dans le restaurant, beaucoup d'invités étaient présents. La place idéale qu'avait réservé Paco leur évitait d'entendre d'inutiles conversations, vaines et sans profondeurs, ainsi que les regards indiscrets... Car oui, si quelqu'un se mettait à les comparer, ils verraient vite la différence de statut social, duquel Paco n'en avait cure. Il remerciait juste intérieurement ses économies des derniers mois pour pouvoir offrir ce divertissement. Lui qui ne faisait jamais rien de son argent, voici un passe-temps agréable au couple : faire plaisir à Evelyane, qui était une femme dont les besoins et les attentions demandés étaient sans fins !

Lorsque les commandes furent pris, on leur intima poliment de patienter. Paco acquiesça et se mit à observer Evy, qu'il trouva distante et mal à l'aise. Il pouvait certes le comprendre, mais qu'est-ce qui la tenait si loin dans ses songes ? Ne voulant pas l'oppresser avec des questions, il ignora tout simplement mais avec regret, et posa sa main sur les doigts fins de la jeune humaine. Sous la table, il attrapa de ses jambes celles d'Evelyane, afin de la sortir de ses pensées. « Potage de légumes et poissons ? Tu n'as pas besoin de régime, prends un dessert » proposa le seosaph, qui lui, mourrait d'envie de goûter à la spécialité locale en terme de pâtisserie... Car chez lui, les sucreries étaient peu courantes, notamment dans son village.

Leurs assiettes ne se firent pas attendre, et ils furent servi dans les vingt minutes. Paco versa de la rosée dans le verre de sa compagne, peut-être qu'elle finirait la soirée dans ses bras, en éclatant de rire, et qu'il devrait la porter jusqu'à leur chambre ! Leur repas fut accompagné de discussion et d'échanges, des moments que le métamorphe aimait avoir avec la belle couturière, qui ferait sans doute fortune un jour, vu le talent qu'elle possédait...
Paco fut vite rassasié, et ne put pas terminer son met. Il paya les drils, montant qui restera inconnu pour la femme par simple galanterie.

Se levant, il s'approcha d'Evy et lui tendit une main. Ses cheveux blancs bataillaient entre eux, tombant en trombe sur ses épaules et attirants quelques regards curieux. Paco plongea son regard dans les pupilles sombres de sa partenaire, et la tenait par la taille afin de se diriger vers l'étage des chambres...

-------------------------------------

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Parchemin d'identité
Race: Humain
Profession: Couturière


MessageSujet: Re: Une soirée spéciale... [Terminé] Ven 15 Fév - 6:28

    Un régime ? Aucun rapport, juste qu'Evelyane n'avait plus l'habitude de manger des légumes, se contentant la plupart du temps de viandes séchées, de pain, de fromage, bref, de denrées qui tenaient tout un voyage et qui malheureusement, n'était pas des plus goûtus. Alors ce soir, la jeune femme se faisait plaisir en mangeant un bon potage bien chaud qui, pour commencer, soulagerait cette boule à l'estomac lié à l'angoisse et puis bien sur, le poisson et la purée, parce que cela était bon et tenait bien à l'estomac. Là était le problème lorsque l'on avait une vie de nomade, certains plaisirs se faisaient extrêmement rares mais l'avantage c'est que l'humaine n'avait point de taxe à payer et tout l'argent qu'elle se faisait état précieusement enfermé dans un petit coffre dans la roulotte, d'ailleurs si Paco en avait vu le contenu, il aurait probablement été vert de jalousie car Évy, avait en réalité, trois ans d'économie dans ce fameux coffre, une véritable petite fortune.

    Lorsque le repas fit apporter, l'humaine se délecta de son potage dont la chaleur lui réchauffa le coeur. Un sourire naquit sur les lèvres charnues de la jeune femme qui lança un regard taquin à son aimé. Enfin, la pression retombait et elle commençait à profiter de sa soirée, écoutant les ménestrels jouer leur musique à l'autre bout de la salle de repas. Le poisson aux herbes fut tout simplement succulent, et la purée fut la meilleur jamais mangé par Evelyane qui finalement, se laissa tenter par une petite pâtisserie, rien de mieux qu'une petite tartelette aux pommes. Le rosé servie par Paco aida à la digestion alors que tous deux parlaient de tout et de rien, parfois, Évy riait aux bêtises de son compagnon, le coeur léger.

    Une fois ce repas terminé dans la bonne humeur, le couple se leva de table, passant devant les autres clients qui ne manquèrent pas dévisager le seosaph. Il faut dire qu'avec un physique si atypique, le Métamorphe ne passait pas inaperçu, rien que ses longs cheveux blancs et ses grands yeux bleus avaient de quoi faire perdre la tête à n'importe quelle jeune femme, par chance, il était réservé à Évy. Un sourire malicieux se dessina sur le visage de l'humaine qui croisa le repas de Paco tout en montant les escaliers qui donnaient vers les chambres. Ce petit air innocent, cet aspect débraillé qu'il arborait la rendait complètement fou. Comme dit plus tôt, Paco on l'aime sauvage, ou on ne l'aime pas. Une fois dans la chambre, Evelyane observa la pièce, grande, mur et sol en bois, un lit deux places, un recoin caché par un rideau, une baignoire en bois juste derrière dont une épaisse fumée s'en échappait, indiquant la présence d'eau chaudes. Evy fit quelques pas dans la pièce, ses doigts effleurant le bord d'une table en bois, son regard sombre se posant sur la bougie qui éclairait la pièce. Tout était parfait.


    "Merci pour cette soirée Paco... c'est vraiment très agréable, j'en avais bien besoin."

    La jeune femme s'approcha du rideau et l'écarta complètement, posant son regard sur le bain chaud qui l'attendait. soupirant longuement, elle commença à se déshabiller, exhibant son corps frêle mais aux formes généreuses aux yeux Paco puis doucement, enjamba le bord de la baignoire. Evy esquissa une petite moue et grommela, le bain était vraiment très chaud, par chance, elle s'habitua bien vite à cette chaleur intense qui eut le don de détendre ses muscles, de soulager son dos endolori. Elle sourit faiblement, fixant l'eau terne de la baignoire puis elle s'empara du savon, humant son odeur puis fixa Paco avec une bouille pleine de malice.

    "Et si tu me rejoignais ? j'ai besoin de tes mains expertes pour me laver le dos... et puis un câlin ne serait pas de trop je crois."

-------------------------------------

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Parchemin d'identité
Race: Métamorphe aérien
Profession: Soldat d'infanterie


MessageSujet: Re: Une soirée spéciale... [Terminé] Ven 15 Fév - 17:27

La chambre réservée était vraiment très jolie. Paco dévora des yeux le lit double place, dans lequel il pourrait enfin s'étirer de tout son long, et... Et être à l'aise avec Evelyane. Celle-ci l'avait remercié pour la soirée, bien qu'elle n'était nullement finie, mais avait admis que cela lui faisait le plus grand bien. Le métamorphe lui précisa qu'elle n'avait pas encore vu grand chose, et lorsqu'ils jetèrent un œil dans la salle de bains, ils comprirent qu'ils pourraient tranquillement digérer avant de passer aux choses plus sérieuses... !

La jeune femme se déshabillait sans gêne aucune, exhibant ses fesses à la vue de Paco. Celui-ci pourrait s'en lécher les babines en bavant s'il était un animal, mais se contenta d'observer toutes les parcelles de peau qui se découvraient de seconde en seconde, jusqu'à ce que le corps aux courbes serpentines d'Evelyane se mouvait devant ses grands yeux bleus, qui ne cillaient point. Pour avoir la chance de posséder une femme telle qu'Evy, le seosaph se demandait ce qu'il avait bien fait, un tel mérite lui semblait peu juste pour quelqu'un comme lui. Même si elle lui cachait beaucoup de choses, il en était certain, il ne lui résistait pas.

L'unique bougie éclairant la pièce, en plus des émanations de vapeurs, donnait un côté érotique à l'instant. L'humaine, dont les formes comblaient parfaitement le métamorphe, entra dans l'eau brûlante en grimaçant légèrement. Elle s'habitua assez vite, et lança d'une voix mielleuse à Paco de la rejoindre. Quel stupide homme n'accepterait pas l'invitation... ?

Ôtant lentement ses vêtements encombrants, son regard ne lâchait pas celui d'Evy. Déjà, quelques gouttes coulaient le long de ses tempes et de sa poitrine généreuse, dont les tétons avaient visiblement durcis. Non à cause du froid vu la source chaude, mais de plaisir certainement... ce fut sur cette pensée malicieuse qu'il entra à son tour rejoindre la jolie couturière. Le seosaph se positionna derrière elle, et attrapa le savon d'une main. De l'autre, il agrippa les cheveux d'Evelyane en tirant fort dessus, afin de découvrir sa nuque. Massant à l'aide du savon aux odeurs exotiques, il longea le dos de la jeune femme de haut en bas, avant de continuer avec sa paume lorsque la mousse avait jaillit. Il passa sa main d'abord sur les épaules frêles de la brune, puis descendit doucement vers les seins. La poitrine rebondissait légèrement à chaque respiration rauque de son amante, et à cette vue, Paco se gonfla d'excitation. Il se colla encore plus contre sa partenaire afin de lui faire sentir son propre plaisir, avant de venir mordiller le cou qui lui était totalement offert. « Evy chérie, penses-tu m’être docile, ce soir ? » murmura-t-il d'une voix nette et chaude, au creux l'oreille de sa belle.

-------------------------------------

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Parchemin d'identité
Race: Humain
Profession: Couturière


MessageSujet: Re: Une soirée spéciale... [Terminé] Sam 16 Fév - 8:10

    Paco ne se fit pas prier pour rejoindre sa compagne dans la baignoire. Evelyane lui fit une place dans son dos alors que le seosaph s'installa, attrapant le savon tendu par là l'humaine. La jeune femme resta silencieuse alors que son aimé commença à laver son dos de haut en bas puis saisit ses longs cheveux pour les repousser, quoi que tirant d'une poigne de fer dessus. Elle se raidit mais se laissa faire, comme à son habitude, car il n'y avait que dans ses moments là où Evelyane était parfaitement soumise, le reste du temps, on ne peut pas dire que Paco pouvait jouir de sa position de mâle face à elle et son caractère de fer. Le jeune homme se permit d'aller caresser sa poitrine tendue de désir aux mamelons érigés avant de revenir à son dos, posant une question dont il était sûr qu'il connaissait déjà la réponse...

    "Oui..."


    Ce simple mot fut soufflé d'une voix sensuelle et mielleuse. Les mordillements sur sa nuque offerte, la firent frissonner longuement avant de lui donner la chair de poule. Paco était vil dans ces moments-là, il savait toujours quoi faire pour attiser le désir d'Évy, il savait là où toucher, ou mordre, bref il avait toutes les armes en main pour lui faire passer un excellent moment. Pourtant, malgré sa réponse, l'humaine pivota doucement, se mettant à genoux dans la baignoire et prit le savon des mains de Paco tout en plongeant son regard dans le sien. Dans la pénombre, la noirceur des prunelles d'Evelyane semblait plus intense encore, lui donnant un petit air effrayant bien qu'envouteur. Elle glissa doucement le savon sur la gorge du seosaph avant de descendre sur ses pectoraux. Doucement, elle se mit à califourchon sur le Métamorphe, posant ses lèvres sur le menton de son aimé, les glissant le long de sa mâchoire avant de mordiller le lobe de son oreille, tirant faiblement sur la boucle d'oreille qui y était accrochée.

    "Mais avant... ai-je le droit de profiter un peu de toi, mon amour ?"


    C'était la première fois qu'elle l'appelait ainsi depuis qu'il était officiellement ensemble, c'est-à-dire depuis la plaine de la misère. Un bon début, sachant qu'Évy n'était pas une femme très démonstrative. Soumise oui, mais pas totalement. L'humaine esquissa un sourire avant de plaquer délicatement ses lèvres sur celles gourmande du seosaph, glissant sa langue dans sa bouche pour venir caresser, là encore, celle de Paco. Un baiser tendre et langoureux à la fois, quoi de mieux pour ouvrir le jeu ?

-------------------------------------

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Parchemin d'identité
Race: Métamorphe aérien
Profession: Soldat d'infanterie


MessageSujet: Re: Une soirée spéciale... [Terminé] Dim 17 Fév - 7:11

Malgré le fait que Paco se doutait fort bien de la réponse qu'il entendrait, il s'était quand même permis de poser la question. Lorsqu'un faible « oui » mielleux parvenait à son oreille, il sentit dans sa poitrine une chaleur émoustillante qui crépitait. Déjà, le contact de ses mains sur la poitrine de sa compagne avait attisé son désir, et le feu dans son bas ventre le fit frémir. Evelyane, contre toute attente, se retourna face à lui, dégoulinante d'eau. Cette initiative plaisant beaucoup au métamorphe, un petit sourire en coin se dessina sur le coin de ses lèvres. Elle lui caressa le torse, avant de se mettre à califourchon sur lui. Paco en profita pour attraper vivement les fesses de sa partenaire, les tenant fermement afin qu'elle ne puisse plus s'échapper. Leurs sexes se touchèrent, et le seosaph s'y frotta doucement, ne lâchant pas les prunelles d'Evy. Ce n'était pas toujours que sa compagne prenait le dessus de la sorte, et Paco se vit particulièrement apprécier cela. Avec cette vue en contre-bas sur ce corps délicieux, le métamorphe ne put s'empêcher de se pencher dans l'intention de caresser, de sa langue, les seins aux formes harmonieuses. Il ne tarda pas à y déposer son visage, humant l'odeur de cette peau satinée... « Profiter de moi ? L'as-tu seulement mérité ? » répliqua-t-il sur son ton autoritaire. « Il va falloir être plus gentille que ça, si tu veux profiter de moi... » Inversant les rôles, il la plaqua contre la paroi, et écarta les cuisses fébriles de l'humaine d'un revers de jambes. Les longs cheveux noirs d'Evelyane collaient sur sa peau blanche, tandis que les mains de Paco se glissèrent sur les hanches étroites de la jeune femme. « En attendant, c'est moi qui profiterais de toi ». Le métamorphe la tenait fermement, et bougeait langoureusement son bassin par de petits coups, attisant nettement son désir. L'eau calme ayant fait place à des mouvements plus brusques, de faibles vagues vinrent claquer sur les fesses d'Evy, déjà rouges à cause de la torride chaleur qui régnait dans la pièce.

Paco ramena Evy vers lui, en tenant durement le cou fragile de celle-ci. A genoux au milieu de la grande bassine, il mordilla une oreille, près de laquelle il susurra doucement. « Que veux-tu que je fasse de toi, ma belle ? » Le seosaph resserra ses doigts sur son emprise, tandis que de l'autre main, il vint s'aventurer sur les parties intimes, chaudes et gonflées, de sa compagne. Il y pressa ses doigts, et les caressa par de délicats mouvements qui se voulaient plus intenses au fil des secondes. L'étreinte de Paco se resserra, l'excitation tenait tous ses membres tendus et l'envie de posséder la jolie brune augmentait chaque seconde. « Demande-moi de te prendre » ordonna-t-il en enfonçant légèrement ses ongles dans la peau d'Evy.


-------------------------------------

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Parchemin d'identité
Race: Humain
Profession: Couturière


MessageSujet: Re: Une soirée spéciale... [Terminé] Dim 17 Fév - 12:55

    Est-ce qu'elle méritait de profiter de lui ? Evey ne s'était pas vraiment posé la question. Surprise, elle fixa Paco bêtement, perdant par là même occaion, son petit air aguicheur. Pas le temps de réagir qu'il inversa les rôles, reprenant les choses en mains. Décidément, Paco aimait contrôler les choses, du moins en matière de sexe. L'humaine déglutit, restant parfaitement immobile alors que son compagnon se mouvait contre elle pour attiser son désir... Et bien évidemment, cela marchait à la perfection. Le seosaph était vil par moments. Un ordre... La jeune femme baissa le visage et le regard, les mots eurent du mal à franchir ces lèvres tant son souffle était laborieux.

    "prends... moi."


    Comme chaque fois, ce fut pour le moins mémorable. Cependant, une chance que ce n'était pas comme ça chaque nuit, pas sûr qu'Evelyane tiendrait le rythme bien qu'elle soupçonne Paco d'en être parfaitement capable. Cette idée avait de quoi faire peur. Pourquoi ? Parce qu'Evelyane se demandait si elle serait toujours en mesure d'assouvir l'appétit sexuel du seosaph qui se montrait extrêmement gourmand au point d'en oublier que son aimée n'était pas aussi résistante que lui.

    Voilà quelques minutes que le couple était à présent éveillé. Evy, blottit contre Paco, les draps descendus jusqu'aux hanches, observait la lumière qui filtrait par la fenêtre. Ses doigts dessinaient quelques arabesques sur le torse imberbe de sa moitié avant qu'un soupir ne passe la barrière de ses lèvres. Elle remua, appuyant son menton sur le pectoral du Métamorphe et darda son regard d'ébène sur lui en réfléchissant.


    "J'ai bien réfléchi tu sais... je pense que... ce serait bien finalement que je te laisse te faire tatouer ma paume... sur le torse."


    Pour appuyer ses mots, elle posa sa main à plat sur le coeur du seosaph et caressa sa peau hâlée et chaude. L'humaine ferma les yeux et embrassa le torse du jeune homme avant de mordiller faiblement sa peau. Evy soupira longuement puis se redressa, assise dans le lit et attrapa ses longs cheveux, les ramant par-dessus son épaule pour dévoiler son dos.

    "Tu crois que cette femme accepterait de tatouer mon dos...? Je me demande si cela ferait joli sur moi... Qu'en penses-tu ?"

-------------------------------------

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Parchemin d'identité
Race: Métamorphe aérien
Profession: Soldat d'infanterie


MessageSujet: Re: Une soirée spéciale... [Terminé] Dim 17 Fév - 17:35

Depuis toujours, l’appétit sexuel avait étonné ses nombreuses conquêtes. Paco n'était jamais las de faire l'amour, et il n'y avait pas endroit pouvant l'empêcher de prendre n'importe lequel de ses plaisirs... Alors, se demander si Evelyane était du même avis que lui, cela ne lui avait pas traversé l'esprit. D'autant plus que la manière dont elle s'offrait à lui dès qu'il l'approchait de trop près, était en soi une réponse plus que convaincante ! Et comme à chacun de leurs ébats sexuels, Evy avait réussi à le combler plus qu'il ne fallait. Il n'y avait pas une seule once d'ennuis lorsqu'il était auprès d'elle.

Après un long moment, où le sommeil l'avait emporté durant une durée qui lui était inconnue, Paco sentait les doigts de sa compagne caresser son torse. De petits frémissements vinrent chatouiller son ventre, et un sourire béat se dessina sur ses lèvres. Il aimait sentir Evy qui s'appuyait sur lui, cette proximité de leur corps, et entendre sa voix suave au creux de son oreille. Tout à coup, sans qu'il ne s'en doute, la jeune femme aborda un sujet qui n'avait pas été mis sur table depuis le jour où le seosaph l'avait proposé. Le tatouage. Cela faisait plusieurs semaines, et Paco avait eu peur qu'Evelyane oublie totalement cette requête. Il n'avait plus osé lui en parler, histoire de ne pas trop être à cheval là-dessus. La réponse qu'il entendit lui avait ravit le cœur ! Il se redressa d'un bond, manquant de faire tomber sa bien-aimée. Le métamorphe regarda Evy d'un air ahuri, comme s'il n'en croyait pas ses oreilles. « Tu es sérieuse? » répéta-t-il plusieurs fois. Peut-être ne savait-elle pas réellement ce que signifiait un tatouage chez les seosaph ? C'était une marque qui sera là à vie, et qui voulait dire beaucoup pour ceux qui la verront, et qui comprennent cette coutume.

Paco prit entre ses mains les joues rebondies de la jeune femme, tout heureux, bien qu'il cacha au maximum son émotion. « Bien sûr qu'elle le fera ! » s'indigna-t-il « Cependant, un tatouage signifie quelque chose. Que cela soir la victoire d'un combat, ou une période dans la vie » Le seosaph l'avertit de bien choisir ce qu'elle désirait représenter sur son dos. Il se demandait si cette peau blanche, lisse et satinée lui manquerait... Puis se rappela tout simplement que c'était Evy.

« A notre prochaine escale à Yhbi, nous feront ça » sourit-il. Il posa sa main sur celle d'Evelyane, qui trônait toujours sur l'emplacement de son cœur. « J'ai hâte d'avoir ta marque sur mon corps » murmura-t-il presque pour lui-même. « C'est vraiment important pour moi de t'imprimer sur moi » dit-il en plongeant son regard bleu dans les pupilles de la belle, sans lui dire à quel point elle l'avait transformé, et qu'il ne désirait plus qu'une seule chose, d'aller très loin avec elle.

-------------------------------------

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Parchemin d'identité
Race: Humain
Profession: Couturière


MessageSujet: Re: Une soirée spéciale... [Terminé] Lun 18 Fév - 7:08

    Paco était devenu complètement hystérique. Manquant de faire tomber Evelyane, elle se retrouva en appui sur ses coudes, à demi allongé. La jeune femme le fixa avec des yeux ronds, à le voir, on aurait presque cru que la plus belle chose de sa vie venait d'arriver. L'humaine déglutit alors que son compagnon lui demandait si elle était sérieuse... Ahah la bonne blague, vu qu'Évy manquait cruellement d'humour, elle ne pouvait être que sérieuse en effet. Visage entre les mains rudes du seosaph, Evelyane gonfla faiblement les joues avec une moue ennuyée. La bonne humeur de Paco était presque étouffante. L'humaine soutint son regard alors qu'il la rassura sur le fait que la tatoueuse accepterait de marquer son dos mais que cela devait obligatoirement représenter quelque chose de précis. Evelyane fixa Paco avec le plus grand des sérieux et murmura:

    "Ma liberté... L'envie de vivre."

    Avec tout ce qu'elle avait subi, la jeune femme, ancienne esclave, souhaitait imprimer cela définitivement sur sa peau. Peut-être une sorte de thérapie. Evy pencha la tête sur le côté, pendant un court instant, le Métamorphe semblait plongé dans ses pensées. L'humaine caressa sa joue puis Paco redevint joyeux comme un enfant, exprimant le désir de faire les tatouages à leur retour à Yhbi, ce qui ne saurait tarder car cela faisait déjà un moment qu'ils étaient à Atarnelis, hors Paco avait des obligations dans son clan et bientôt, il lui faudrait retrouver les siens. Elle se pencha, embrassant son aimé avec tendresse puis murmura:

    "Quand voudrais-tu rentrer à Yhbi ? que je prépare le voyage de retour..."

    Evy se sépara de Paco et se leva du lit doucement, dos tourné à son compagnon. Elle se laissa, ramassant ses vêtements qu'elle enfila doucement avant de nouveau ses cheveux en une longue tresse comme la veille. Elle tourna la tête vers Paco et sourit faiblement.

    "Si tu le désir, on peut partir dès maintenant, juste le temps d'acheter quelques provisions pour la route et puis... on quitte la ville pour retourner à Yhbi!"

    La jeune femme se demandait s'il arrivait à Paco de se sentir triste loin des siens. Après tout, il passait beaucoup de temps avec Évy mais rien ne dit qu'il ne souffrait pas pour autant d'un certain manque vis-à-vis de son village, de sa famille, d'autant qu'il semblait proche de ses parents et de son cousin. Bien qu'Evelyane ne lui en ferait pas part, elle pensait aussi au bien-être du seosaph et me pousserait à passer quelque temps avec sa famille une fois à Yhbi, pensant que cela lui ferait aussi du bien. S'asseyant au bord du lit, elle se pencha pour enfiler ses bottes en cuir marron et fixa Paco du coin de l'oeil.

    "D'ailleurs... en parlant d'Ybi, quand te décideras-tu à me présenter à ta mère...?"

-------------------------------------

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Parchemin d'identité
Race: Métamorphe aérien
Profession: Soldat d'infanterie


MessageSujet: Re: Une soirée spéciale... [Terminé] Lun 18 Fév - 7:57

Evelyane avait eu l'air surprise de la réaction du métamorphe, aussi lui avait-elle semblé ennuyée. Cela dit, Paco n'avait pu se contenir qu'un minimum. Son contentement vis-à-vis de la proposition de la jeune femme était dû à plusieurs raisons. De l'une, parce qu'il était réellement bien avec elle, et qu'il ne se voyait même plus séduire d'autres femmes. Il avait trouvé étrange de penser cela, car il avait toujours été un coureur de jupon irrécupérable. D'autre part, lorsque le couple avait été à Yhbi dernièrement, son cousin l'avait pris à part quelques instants avant qu'ils ne repartent. Kwaho l'avait averti que les femmes aussi pouvaient aller d'hommes en hommes, même si cela était moins commun. Il le mettait en garde contre Evelyane, mais peut-être n'était-ce que de la jalousie mal contenue de la part du cousin ? Avec la jeune humaine qui avait à présent accepté de marquer sa main sur Paco, la preuve évidente qu'elle ne se jouait pas de lui était bien présente. De toute manière, lui n'avait jamais douté.

Le seosaph écouta la jeune couturière aux joues rondes, qui lui expliqua ce qu'elle désirait se faire tatouer. La liberté et l'envie de vivre étaient des sujets vastes, dont la représentation était multiple, mais faisable. « Tu discuteras avec la dessinatrice de cela » répondit-il, convaincue qu'elle trouverait son bonheur tôt ou tard. Paco avait pensé que peut-être, il l'avait assez marqué dans sa vie pour figurer sur le corps d'Evelyane, mais celle-ci ne semblait pas voir les choses de la même manière. Il ne toucha pas à un mot là-dessus, préférant ne pas aller sur ce terrain dangereux. Connaissant la susceptibilité de la jeune femme, autant ne rien tenter.

Le tendre baiser qu'elle lui prodigua lui fit du bien, et il y répondit avec encore plus de délicatesse. Evy le quitta afin de se rhabiller, tandis qu'il la regardait en souriant. Après leur ébat qui venait de prendre fin, Paco n'avait aucune arrière-pensée, mais se contenta juste d'admirer celle qui faisait battre son cœur. Tandis qu'elle faisait sa tresse, le métamorphe remit à son tour ses cheveux en ordre d'un simple coup de main bien placé. Le septum qu'il avait au nez le chatouillant, il se gratta en pensant qu'il devait vraiment songer à changer et désinfecter quelques uns de ces bijoux. Il avait déjà connu l'horreur d'une infection, dans sa jeunesse, et ne souhaitait plus jamais revivre ça ! « On peut y aller quand tu veux. Prenons le déjeuner en bas et partons, rien ne nous retiens ici » murmura-t-il faiblement, essentiellement de fatigue. L'avantage de cette perle aux longs cheveux d'ébène était qu'elle était nomade, et aimait les voyages, tout comme lui.

Lorsqu'Evy fit référence aux présentations avec sa mère, Paco déglutit. Sa mère était celle qui dirigeait tout dans leur famille, les décisions les plus importantes sortaient de sa bouche à elle. A la seconde même où il lui présentera Evelyane, cela officialiserait instantanément et aux yeux de tout le village, que Paco avait bel et bien choisi cette charmante humaine pour compagne. Que cela dure un temps ou une vie, il importait guère. « Je te la présenterai dès notre arrivée à Yhbi » minauda-t-il avec gêne, sa mère l'ayant toujours intimidé. Il savait qu'elle adorerait Evelyane et serait ravie qu'il cesse ses vagabondages d'inutiles aventures sans lendemain. Le métamorphe expliqua clairement à sa partenaire qu'elle serait parsemée de questions de tous les côtés, et qu'ils devront faire un dîné le soir-même de leur arrivée au village, avec toute la famille.

Se levant à son tour, il rejoignit à grands pas sa dulcinée après s'être vêtu de ses vêtements quotidiens. Il l'embrassa par de petits baisers sur tout le visage, et la relâcha pour s'assurer qu'ils n'avaient rien oublier. Laissant le lit défait et les éclaboussures du bain pour les domestiques, Paco fila vers la sortie afin de foncer vers le restaurant de l'auberge ; son ventre criait famine. Il ouvrit la porte dans l'intention de laisser Evelyane sortir la première. « Les femmes d'abord... » déclara-t-il en se courbant légèrement.

-------------------------------------

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Parchemin d'identité
Race: Humain
Profession: Couturière


MessageSujet: Re: Une soirée spéciale... [Terminé] Mar 19 Fév - 5:45

    Le comportement de Paco changea du tout au tout. Mais qu'est-ce qui lui prenait tout d'un coup ? Evy le fixa un d'oeil méfiant alors qu'il ne semblait pas se réjouir de présenter sa dulcine à sa mère. L'humaine ne savait pas trop si elle devait se vexer ou non. Et si la mère de Paco était une femme autoritaire qui contrôlait toute la famille ? Au vu du caractère d'Evelyane, cela risquait de faire des étincelles, surtout si la mère de Paco osait lui faire la moindre réflexion... Pas sûr que cette fois, Évy sache garder son self-contrôle, car il y a bien une chose qu'elle haïssait par-dessus: qu'on prenne des décisions pour elle et qu'on tente de la manipuler. Si cette femme venait à se mettre entre elle et Paco, la jeune femme enverrait proprement paitre la seosaph et si vraiment les choses s'envenimaient, alors qu'elle quitterait Paco tout simplement, amoureuse oui, mais elle ne laisserait rien entraver sa liberté.

    Sortant de la chambre, le couple quitta rapidement l'auberge. Evelyane resta silencieuse tout le long du chemin jusqu'à la roulotte. Pensive, l'humaine s'arrêta près d'un étalage et acheta de la nourriture, de quoi tenir les quelques jours de voyage jusqu'à Yhbi... Sac en main, la jeune femme reprit son chemin, marchant près de Paco. Une fois à la roulotte, elle se glissa à l'intérieur, enfermant le sac dans un petit coffre en bois pour le préserver de la chaleur et de la lumière puis elle se tourna vers le seosaph. Un regard échanger mais pas un mot, comment une telle tension s'était installé en si peu de temps et pour si peu de chose ? EVelyane pinça les lèvres, posant une main sur sa hanche fine et lâcha.


    "Bon... tu es prêt ? On peut partir ."

    Bon Dieu, si Paco savait qu'elle envisageait de le quitter si sa mère ne se montrait pas disons, ouverte d'esprit. À cette idée, la jeune femme ressentit un puissant élan de culpabilité. La nervosité se lisait sur son visage, elle resta là, bêtement à fixer Paco dans les yeux. La jeune femme détourna rapidement le regard, glissant une mèche brune échappée de sa tresse, derrière son oreille.

    "Dis-moi... comment est ta mère ...? c'est une femme gentille ? Que pense-t-elle des humains ?"

    Finalement Évy avait ressenti le besoin de poser la question avant leur départ, peut-être était-il nécessaire d'en parler pour éviter toute confusion et pire encore, les mauvaises surprises, car l'idée de délaisser son Métamorphe lui brisait le coeur. Evy soupira et s'assit sur le lit doucement, ses coudes en appui sur ses cuisses, les mains croisées, elle semblait vraiment nerveuse.

-------------------------------------

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Parchemin d'identité
Race: Métamorphe aérien
Profession: Soldat d'infanterie


MessageSujet: Re: Une soirée spéciale... [Terminé] Mar 19 Fév - 14:00

Peut-être, vu l'expression d'Evelyane, que le métamorphe s'était-il mal exprimé ? Elle semblait être légèrement vexé et n'avait pas l'air de savoir comment réagir. Laissant de côté ce malentendu qui prendra de toute manière vite fin, le seosaph ignora tout simplement cela en ne voulant pas mettre de l'huile sur le feu. Les femmes étaient tellement compliquées à cerner ! Mais Evy verra très vite quel genre de femme était sa douce mère... Le chemin vers la sortie fut silencieux, installant une certaine tension qui était venue d'un rien. Paco commençait à avoir l'habitude de ce genre de situation, avec le fort caractère de sa compagne, rien ne l'étonnerait ! Après leurs quelques achats, où le métamorphe crut bon de se payer une bière parce qu'il en aurait certainement besoin pour la suite, ils se dirigèrent à la roulotte. « On peut y aller » répéta-t-il, prêt à cheminer vers Yhbi.

Les pensées d'Evelyane semblèrent si lointaines. Paco aurait voulu savoir ce qui la gardait dans ce mutisme effroyable, mais se garda de toute curiosité. La jeune femme était assez grande, et parlerait elle-même si cela serait nécessaire... Mais ils n'avaient même pas pris le chemin de l'aller qu'Evy lui posa une question, à propos de sa mère. C'était donc ça ?

Le métamorphe ne put s'empêcher de rire. Il enlaça sa dulcinée et tenta de la rassura du mieux qu'il put. « Mère est une femme aimante, et elle attendait ta venue depuis quelques années déjà » En effet, sa maman espérait depuis longtemps que son fils cesse ses nombreuses expériences volages. Elle n'avait jamais apprécié ce comportement et trouvait que c'était indigne de la famille Omawnakw Kwatoko. « Elle te demandera peut-être juste de l'aider à la cuisine afin de voir ce que tu sais faire. Mère aime les femmes qui savent cuisiner, et apprendre de nouvelles recettes » sourit-il en se contenant toujours de rire à pleine dent. Le seosaph expliqua également qu'il n'y avait aucune rivalité entre sa famille et les humains. Néanmoins, il y avait dans leur village des familles qui ne les aimaient guère. « Mais de ceux là, on en a juste rien à faire » marmonna Paco, déçu qu'il y ait de tels choses au sein du clan Seosaph.

Regardant plus sérieusement Evelyane, coiffée d'une longue tresse, il prit une voix plus douce. « Es-tu rassurée, ma bien-aimée ? » Paco ne rajouta cependant pas qu'il quitterait, de toute manière, son clan si jamais elle n'était pas acceptée. Chose totalement inconcevable et impossible. « Tu as déjà tapé dans l’œil de Kwaho et de mon père, c'est un bon point ! » plaisanta-t-il d'un clin d’œil taquin. Il monta dans la roulotte et attendit qu'Evy fasse pareil. Un long chemin les attendait...





-------------------------------------

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Parchemin d'identité
Race: Humain
Profession: Couturière


MessageSujet: Re: Une soirée spéciale... [Terminé] Mer 20 Fév - 14:14

    Quand Paco expliqua quel genre de femme était sa mère, Évy fut légèrement soulagée. Cependant, la jeune femme ne comprit pas quand le seosaph ajouta que sa mère attendait la venue de l'humaine depuis des années, n'ayant pas conscience qu'il parlait là, de la présence d'une femme à ses côtés pour le reste de sa vie, une femme qui le ferait agir en hommes et cesserait de courir après toutes les femelles qui lui passaient sous le nez. Pour conclure le sujet de sa mère, Paco prévient que celle-ci demanderait probablement de l'aide à Évy en matière de cuisine... Cette penser la fit légèrement grimacer, étant tout sauf une femme au foyer, le repas entre autres, ne faisait pas partit de ses qualités. Malheureusement, la famille de Paco s'en rendrait compte à leurs dépens. Ainsi, la mère de Paco allait être particulièrement déçu car Evelyane n'aimait pas apprendre de nouvelle recette et cuisiner comme le dit si bien Paco et l'humaine le lui fit savoir immédiatement.

    "Je ne sais pas cuisiner. Mais je ferais un effort si ça peut faire plaisir à ta mère."

    Son habituel ton froid était de retour. Le seosaph lui demanda avec tendresse si elle se trouvait rassurée. Pas vraiment. Evy le fixa et fit une moue presque enfantine avant de lâcher, elle et son horrible honnêteté:

    "non mais je verrais bien une fois sur place... Quant à Kwaho, je suppose qu'il ne faut pas grand chose pour lui plaire, surtout physiquement... Et ton père, je l'ai trouvé adorable, vraiment. C'est un homme charmant et accueillant, lui je l'aime bien."

    Malgré ça, l'idée de rencontrer la mère de Paco continuait de la rendre nerveuse. La jeune femme ne lui en fit pas part, le Métamorphe devait sans doute en avoir conscience vu la tête de six pieds de long que faisait sa compagne. Elle se pencha et embrassa Paco avant de descendre de la roulotte et de prendre place au côté du seosaph qui semblait déjà prêt à conduire les deux chevaux, tant mieux, ainsi elle pourrait se reposer, il faut dire que la nuit fut courte... Bien trop courte. Evy s'installa plus confortable sur le banc et bâilla longuement, le poing devant la bouche puis elle s'étira avant de se pencher pour poser sa tête sur l'épaule de Paco.

    "En route... M'en veux par mais moi je vais faire un somme."

    Un léger sourire aux lèvres, la jeune femme ferma les yeux alors que les remous de la roulotte qui se mettait en route tirée par les chevaux, la berçait doucement. IL fallut peu de temps pour sortir d'Atarnelis et moins encore pour atteindre la frontière qui donnait sur la plaine de la misère... Espérons que cette fois, le voyage se passe mieux.


[ TERMINE ]

-------------------------------------

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Une soirée spéciale... [Terminé]

Revenir en haut Aller en bas

Une soirée spéciale... [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» soirée en amoureux |Terminé / Hot]
» L'après soirée {ft. Willow} [terminé]
» Soirée spéciale
» Une soirée de plus à New York ( Rp libre d'intervention ) [Terminé]
» Une soirée bien arrosée. (Terminé)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Terres de Neïdrilh ::  :: Plaine de Karnöv :: Cité Portuaire d'Atarnelis :: Quartiers du Commerce-