Les Terres de Neïdrilh
Bonjour à toi, ô nouvel arrivant ! Tu viens d'arriver sur les Terres de Neïdrilh, un monde où se mêlent créatures fantastiques et terrifiantes, une certaine magie et des paysages fascinants... Ambiance conviviale et nouvelle intrigue lancée, n'hésitez pas à venir faire connaissance et à vous lancer dans cette aventure extraordinaire.
Bienvenue et bon jeu parmi nous !



 

Partagez|

Les Carrés Rouges

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage


Parchemin d'identité
Race: Humain
Profession: Assassin de Farik


MessageSujet: Les Carrés Rouges Mer 6 Fév - 21:46

Tenez, puisqu'on en a parlé aujourd'hui et que je suis en colère depuis plusieurs heures en repensant à tout ça, je vous partage cette page de mon histoire. Vous verrez les SS de Charest à l'oeuvre (qui d'ailleurs viennent tout juste de changer la couleur de leur uniforme qui était bleu pour le noir). Charest... Le coeur me lève juste à écrire son nom... Je lui souhaite un cancer et même le sida à ce résidu de fasciste!



Quiconque vous dira qu'un acte de résistance fut-il le fait de dix hommes, ces dix hommes fussent-ils armés de pierres. Quiconque vous dira qu'un tel acte était prématuré et dangereux, celui-là mérite le mépris et les crachats. Car je vous le dis, un jour quelque part, il faut bien que quelqu'un commence et le premier acte de résistance sera toujours prématuré et dangereux.
- Professeurs, Hommes et Femmes politique, Personnalité publique, etc.

Nous avons appris ce printemps, nous avons réellement appris ce qu'était l'injustice, nous avons appris ce qu'était la violence d'un système, nous avons appris ce que goûtait le poivre de cayenne, nous avons appris ce que sentait les gaz lacrymogène, mais surtout nous avons appris la résistance! Nous avons appris par centaine de milliers à se battre comme jamais on ne l'avait fait dans nos vies comme jamais on ne l'avait fait dans l'histoire du Québec.
- Gabriel Nadeau-Dubois

Le pouvoir du peuple pour le peuple, tel est la démocratie.
- Professeurs, Hommes et Femmes politique, Personnalité publique, etc.

Levez-vous et battez-vous!
- Professeurs, Hommes et Femmes politique, Personnalité publique, etc.

Nous avons planté ce printemps les graines d'une révolte qui ne germera, peut-être, que dans plusieurs années...
- Gabriel Nadeau-Dubois

Nous allons se mettre en opposition et contre-carré le pouvoir, nous allons aidé tous ceux qui veulent protester, contester et faire la révolution!
- Professeurs, Hommes et Femmes politique, Personnalité publique, etc.

Notre grève n'est pas l'affaire d'une génération, ce n'est pas l'affaire d'un printemps, c'est l'affaire d'un peuple, c'est l'affaire d'un monde!
- Gabriel Nadeau-Dubois

Le monde peut et doit être changé!
- Professeurs, Hommes et Femmes politique, Personnalité publique, etc.

Ils ont peut-être les grands journaux et les gros porte-feuille, mais nous, nous avons le souffle le plus long... Nous avons le courage des opprimés, nous avons la force de la multitude, mais surtout, nous avons... tout simplement... raison!
- Gabriel Nadeau-Dubois

Notre monde tire sa richesse du pillage de l'avenir! Vous épuisez la terre, rasez les forêts, vous tuez la beauté au nom des actionnaires. Et pour le reste, vous laissez faire, les lois du marché nous marche sur le corps, les plus pauvres s'appauvrissent et les plus riches s'enrichissent. ALORS, il est où le progrès?
- Professeurs, Hommes et Femmes politique, Personnalité publique, etc.

Nous vaincrons, au nom de la liberté et du peuple.


BON, j'me casse!

-------------------------------------

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Parchemin d'identité
Race: Métamorphe terrestre
Profession: Chef


MessageSujet: Re: Les Carrés Rouges Dim 10 Fév - 18:57

Un topic intéressant ; quand j'aurais fini le téléchargement de mon film (qui ralentit ma connexion et donc le chargement des vidéos youtube), je regarderai tout ça Smile

-------------------------------------


Invité, vous êtes sur mes terres...
Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Parchemin d'identité
Race: Humain
Profession: Assassin de Farik


MessageSujet: Re: Les Carrés Rouges Dim 10 Fév - 22:04

D'accord! Merci de l'intérêt! Smile

-------------------------------------

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Parchemin d'identité
Race: Métamorphe terrestre
Profession: Chef


MessageSujet: Re: Les Carrés Rouges Mar 19 Fév - 11:42

La première vidéo n'étant apparemment qu'une suite d'images d'émeutes, je n'ai pas regardé jusqu'au bout, même si ça me touche ça reste souvent pareil un peu partout, ici, nous avons l'Espagne et la Grèce dont on parle le plus, ainsi que de la ZAD en Bretagne (France). J'ai pu voir de mes yeux un mouvement de foules d'émeutes en plein centre d'Athènes, c'est assez impressionnant, tous ces visages blancs et/ou recouverts de masques et de foulards...

J'ai vaguement entendu parler de cette histoire de résistance estudiantine au Québec, mais je n'en sais pas grand-chose... Les études sont devenues plus chères, quelque chose comme ça ? Tu m'éclaires ?

Sinon, venez un peu donner cette force en France et en Belgique, on en manque pour lutter contre nos propres problèmes... Ici, ce n'est vraiment pas la joie non plus sur certains points que je ne citerai pas ; ce topic étant pour les Carrés Rouges en premier Smile

-------------------------------------


Invité, vous êtes sur mes terres...
Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Parchemin d'identité
Race: Humain
Profession: Assassin de Farik


MessageSujet: Re: Les Carrés Rouges Mar 19 Fév - 13:24

J'ignore à peu près tout ce qui se passe en Espagne et en Grèce ainsi qu'en Bretagne, donc je ne puis pas trop me prononcer sur le sujet. Et pour l'info, la vidéo que j'ai montré en était une censuré, les actes de brutalités et d'abus étant largement plus nombreux et horribles.

Par exemple, à bout portant, un policier a tirer une balle de caoutchouc à une jeune étudiante en pleine bouche, lui éclatant du coup toutes les dents de la bouche à l'exception de trois molaires. Elle ne lui restait plus rien. Un autre a perdu un oeil... littéralement! Il est sorti de son orbite suite à un impacte d'une autre balle de caoutchouc (et je rappelle que les policiers n'ont aucun droit, selon leur code de déontologie, de viser la tête de leur cible en aucun cas et comme ces cas sont trèèès récurrent, on se doute bien qu'il le faisait par exprès!) Comme tu as pu le voir dans la vidéo, les policiers parfois écrasait tout simplement les étudiants avec leur véhicules. D'autre, il se rassemblait six ou huit pour tabasser une seule personne et je dis bien tabasser, pas la maîtriser ni même l'immobiliser! On s'est même servi d'hélicoptères pour disperser les foules, le souffle des pales catapultant de la grès sur les étudiants et en blessant plusieurs du coup.

Bref, c'était l'enfer et même la guerre pendant près de trois mois dont un seul camps n'a compté aucun blessé : celui du gouvernement. omme quoi, nous étions un danger et une menace et très hostile. M'ouais, c'est ça. À 250,000 personnes dans la rue, on aurait pu exterminé tous les policiers de la province et pourtant, ils sont toujours tous là et en un seul morceau!

La raison qui a inspiré cette grève fut en effet la hausse des frais de scolarité tout simplement. Ce qui est impenssable dans notre pays. La scolarité devrait, selon nous les étudiants ordinaires (ceux qui ne sont ni fils ni filles de familles aisées) et beaucoup d'autres étudiants plus à l'aise financièrement, être gratuit ou pour le moins accessible à TOUS! Sans aucune exception. Et une expression dit «Ne reporte pas à demain ce qui peut être fait aujourd'hui» et nous ne somme pas dupes. Notre corrompus de gouvernement, s'il avait gagné cette bataille, aurait encore, quelques années plus tard, poussé l'audace plus loin et encore augmenté les frais. Inacceptable. Néanmoins, nous n'avons pas plus gagné pour le moment... Nous avons, si on veut tous pris une pause... (Bon, je ne suis pas au coeur du débat à la table du ministre et des syndicats étudiants, donc je dis ce que je pense du coup). J'ignore ce qu'il adviendra pour le moment, une chose est magnifiquement jouissif : la hausse des frais de scolarité aurait été supposé, sur cinq années, profiter au gouvernement d'environ 8,000,000 millions de dollars (je sais pas trop en euro, environ 5 ou 6 millions d'euros)... Mais la grève à elle-seule, en trois mois, leur aura coûté ce montant.

Ainsi, nos chers et très aimés politiciens savent que nous sommes capables de se rassembler pour les braver et surtout... que nous sommes prêt à recommencer!

Voilà... Et loin de moi l'idée de vouloir comparer, puisque je suis ignorant de tout ce dont tu m'as parlé en Espagne, Bretagne et Grèce, mais ici au Québec c'était vraiment grave. Ce genre de chose n'est jamaiiiis arrivé dans toute l'histoire du Québec et se fut un choc totale pour tout le monde! Surtout que ce n'était «quelques» grosses grèves... Non... C'était une grève qui a durer 3 mois... Jour... Soir... Et nuit! C'est énorme. C'était le chaos totale.

Anecdote très triste : l'atmosphère était si sinistre et tempétueuse à Montréal que la police ne faisait même plus la différence entre les gens. Un homme, dépressif et suicidaire, qui n'était en rien connecté à la grève, s'apprêtait à commettre l'acte. En fait, il avait déjà commencé : il s'était ouvert les veines. Sa copine, en panique, appelle la police, très inquiète et en larmes évidemment. Cinq policier en ARMURE se présente à la porte. Ils cognent très bruyamment, et lorsque la dame ouvre la porte, ils aperçoivent l'individu de leur position et ce dernière possède une arme blanche dans la main. Je vous rappelle qu'il est dépressif et suicidaire... Il n'est pas bien. Il y a des procédures dans ces cas particulier. Ni un ni deux, le premier policier dégaine et le tire à la poitrine. Il meurt. Les policiers quittent les lieux. Fin de l'histoire. Et ce n'est qu'une victime, il y en plusieurs autres.

édit : il y avait tant de blesser que les ambulanciers étaient partout... Mais les policiers les empêchaient d'aller rejoindre les blessés... Ils retardaient les secours en d'autres mots, contraire à leur code de déontologie! Ainsi, ce sont des infirmières en civils qui allaient aider les étudiants, se mettant ainsi dans des situations périlleuse pour la cause. Il y avait des camps caché pour ne pas que la police brutalise les blessés, dont des garages qui offrait l'asile ou des salons de coiffures et même des restaurants. Il y avait aussi des emplacements pour les mères qui voulaient protesté pacifiquement, des mères qui avaient leur enfant et bébé avec elles : les policiers montés on chargé au travers de l'agglomération de mère et d'enfant pour les disperser.

édit 2 : Même les syriens, les égyptiens et les marocains ont commenté les évènements du Printemps Érable comme étant aussi pire, sinon plus de ce qu'ils ont eux même vécu dans leur pays respectifs.

édit 3 : mais écoute, loin de moi l'idée de penser que notre histoire t'intéresse, mais si c'est le cas que de simple compilation de brutalité ne t'intéresse pas, voici un documentaire amateur décrivant plus en profondeur ce qui s'est produit. Libre à toi de le visionner, mais c'est très intéressant.



édit 4 : La hausse étudiante était la raison du départ... Mais c'est devenu bcp, bcp plus gros! Elle englobe désormais quasi tout les causes sociaux urgentes du pays.

-------------------------------------

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Parchemin d'identité
Race: Métamorphe terrestre
Profession: Chef


MessageSujet: Re: Les Carrés Rouges Mar 19 Fév - 23:27

Je suis contente - mais triste aussi - d'apprendre ça. Contente d'être moins ignorante, triste et affligée d'apprendre une nouvelle horreur de ce monde pourri. Crois-le, j'apprends cette partie de l'histoire qui m'était inconnue il y a encore 5 minutes les larmes aux yeux. Heu, non, voici qu'ça coule...

Bref, ça me débecte ce genre de choses, je souhaite vraiment au Québec tout entier tout le courage nécessaire pour lutter contre ça. Je comprends que le pacifisme est dur mais bon, si tu ne connais pas cette femme, je t'invite à te renseigner sur Aung San Suu Kyi, dont le film The Lady sur son histoire. Cela se passe en Birmanie, avec la dictature qui dure depuis 1962. Elle est un véritable souffle d'espoir mais surtout de courage, je pense que son histoire te donnerait du baume au cœur. C'est pire que tout ce que j'ai pu entendre, au même niveau que les actes barbares des nazis en Europe - l'air de rien, nous en bouffons encore et toujours des reportages télévisés, sur le nazisme...

En Espagne, en résumé, de plus en plus de gens tombent à la rue, ne pouvant continuer à payer leur appartement, ce qui fait de plus en plus de maisons et d'immeubles vides sans locataires mais du coup des personnes SDF... Un absurdité totale, juste une histoire d'argent là aussi. Des familles entières finissent à la rue, en gros, pour rien. En Grèce, c'est la grosse dette du pays qui fait crouler toute la population moyenne... Stupidité du gouvernement, mais qui en subit les conséquences ? Le peuple. En Belgique, nous venons d'apprendre qu'un mouvement politique avait été créé, le mouvement Islam, qui risque fort de croître avec le temps. On peut réellement craindre avoir bientôt (d'ici 10 à 20 ans) un gouvernement islamiste, du coup, voile obligatoire, chiens interdits, châtiments moyenâgeux replacés, divorce impossible à moins que la femme soit répudiée,... Bref, l'horreur, un retour total vers le Moyen-Âge, si pas la préhistoire !!!

Le monde est fou ^^'mais je vois que votre chère Québec se débat et lutte efficacement. Il ne faut surtout pas que ça cesse, tant que le gouvernement n'abdiquera pas. Où est-ce que ça en est, du coup, maintenant ?

-------------------------------------


Invité, vous êtes sur mes terres...
Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Parchemin d'identité
Race: Humain
Profession: Assassin de Farik


MessageSujet: Re: Les Carrés Rouges Mer 20 Fév - 0:59

J'ai bien lus ce que tu as écris et je compte bien me renseigner sur cette dame. Pour ce qui est de la Grèce, on en a assez entendu parler et ça dure depuis des années déjà, mais pour ce qui est de l'Espagne... Alors là, je suis juste... dégoûté... Vraiment... Horriblement! Ce sont là, toutefois, les conséquences d'un peuple désunis ou mal organisé et même je dirais abandonné par la classe élitisme de leur pays. C'est réellement triste et j'ai de la difficulté à ne pas être pessimiste quant à leur avenir... snif Nous, comme le sujet du débat touchait les études, les élites de notre société en on été fortement et directement affecté et du coup, plusieurs nous ont appuyé passionnément.

Pour le moment chez nous, tout semble calme (comme les médias sont sous contrôle politique, il est clair qu'il filtreront davantage les infos pour ne pas permettre une autre grève de la sorte (émeute je dirais). Cependant, les débats sont encore bien ouvert et au centre des intérêts publiques et c'est l'important pour le moment. On ne compte pas se laisser faire et je ne serais pas surpris que d'ici quelques années nous comptions de nombreux morts, car une chose est certaine : demain n'est pas la veille de la fin, mais c'est au moins un autre jours qui nous en approchera. Je me refuse catégoriquement à capituler face à un gouvernement capitalisme dont les valeurs matérielles prédominent sur les vies humaines. Jamais! Je préfère la mort à une vie de servitude ou je devrai baisser la tête face à plus riche que moi!!! Et dire que le Canada risque de s'en mêler avec l'armée si tout dégénère... Entend bien que ce seront là... Pas des québécois comme la police... Ce seront des anglais... Des rednecks... Pas besoin de te faire de dessin.

-------------------------------------

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Parchemin d'identité
Race: Métamorphe terrestre
Profession: Chef


MessageSujet: Re: Les Carrés Rouges Mer 20 Fév - 8:22

Des rednecks ? Désolée mais c'est un terme que je ne connais pas, du coup je ne comprends pas ton allusion... ^^'

Ah, oui, et en France tu as ça : http://zad.nadir.org/ Une aberration, pour ne pas changer.


« Site des occupant⋅e⋅s de la ZAD, territoire prévu pour la construction du futur aéroport de Notre-Dame-des-Landes.

La ZAD, c’est pour les aménageurs la Zone d’Aménagement Différé ; pour nous une Zone À Défendre : un bout de campagne à quelques kilomètres de Nantes (Bretagne) qui devrait, pour les décideurs, laisser place à un aéroport international.

Leur projet est de construire une plate-forme économique « Grand Ouest » d’envergure internationale allant de Nantes à Saint-Nazaire, qui ne formeraient plus qu’une seule et grande métropole. La réalisation de cette plate-forme demande de maîtriser tant le ciel, la mer, que la terre à travers le remplacement de l’actuel aéroport de Nantes par un nouveau à Notre-Dame-des-Landes, mais aussi l’agrandissement du port de Saint-Nazaire, la construction de nouvelles routes et autoroutes…

Nos désirs, en venant habiter sur l’emplacement prévu de l’aéroport, sont multiples : habiter sur un territoire en lutte, ce qui permet d’être proches des personnes qui s’y opposent depuis 40 ans et de pouvoir agir en temps de travaux ; profiter d’espaces laissés à l’abandon pour apprendre à vivre ensemble, à cultiver la terre, à être plus autonomes vis à vis du système capitaliste.

Ce site recueille des voix du mouvement d’occupation. Des voix plutôt que la voix : nous sommes une multitudes de groupes et d’individus avec des idées communes mais aussi beaucoup de différences.
»

-------------------------------------


Invité, vous êtes sur mes terres...
Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Parchemin d'identité
Race: Humain
Profession: Assassin de Farik


MessageSujet: Re: Les Carrés Rouges Mer 20 Fév - 11:27

Redneck : Propre au langage courant du Canada anglophone. Il est aujourd'hui employé, soit de manière méprisante, pour désigner des habitants des campagnes américaines ou canadiennes — souvent supposés ignares, alcooliques et chauvins, voire, dans les cas extrêmes, dégénérés — soit sous une forme de revendication humoristique et identitaire, par les ruraux nord-américains eux-mêmes, ou par des personnalités revendiquant leur milieu ou leur origine populaires.

Moi, la façon que je l'employais, c'était plus en référence aux anciens britanniques (leur uniforme rouge). Et c'est une insulte de mépris, tu le comprendras.

-------------------------------------

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Les Carrés Rouges

Revenir en haut Aller en bas

Les Carrés Rouges

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» La «frontière» est-elle carrément fermée entre Haïtiens et Dominicains même au Q
» Le "Carré Bleu"
» tour carrée et tour ronde...
» Rome interdit les bocaux à poissons rouges...
» Potage "Tomates/Oignons rouges"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Terres de Neïdrilh ::  :: Le Flood :: Blabla&Bla-