Les Terres de Neïdrilh
Bonjour à toi, ô nouvel arrivant ! Tu viens d'arriver sur les Terres de Neïdrilh, un monde où se mêlent créatures fantastiques et terrifiantes, une certaine magie et des paysages fascinants... Ambiance conviviale et nouvelle intrigue lancée, n'hésitez pas à venir faire connaissance et à vous lancer dans cette aventure extraordinaire.
Bienvenue et bon jeu parmi nous !



 

Partagez|

Retour à nos racines.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage


Parchemin d'identité
Race: Elfe Sylvain
Profession: Assassin


MessageSujet: Retour à nos racines. Jeu 17 Jan - 14:17


La nuit régnait sur le village forestier, une nuit sans lune où les étoiles peinaient à offrir un tout petit éclairage à la belle cité elfique. En cette nuit sombre, les racines brillaient de milles feux, donnant au sanctuaire une aura de pureté si éclatante que l’on ne pouvait faire autrement qu’apprécier la vue. Firian n’était pas l’un de ces priants fanatique, avec les siècles d’existences qu’il avait accumulé, il avait apprit à respecter tous les dieux de façon égale. Comme à son habitude, il venait se recueillir à chaque passage dans la ville. Ce moment de recueil n’était pas seulement religieux pour cet être millénaire, il était aussi un moyen de penser et d’évaluer ce qu’il devait faire avec les contrats que l’on lui proposait et quel direction sa vie devait prendre. Pourtant, chaque fois qu’il méditait, ses pensées n’allaient pas envers les dieux. Elles se tournaient vers son vieil ami, celui qui n’avait pas de nom car jamais il n’a su l’appeler autrement que vieil ami. Ce dragon si imposant, ce colosse à la sagesse des plus étrange l’avait inspiré et fait grandir à un moment crucial de son existence. Même s’il n’avait pas de réponse claire et nette, il trouvait toujours des idées ou des réponses lorsqu’il pensait à lui, comme si la bête était toujours présente avec lui. Finissant par se relever, il marcha vers la sortie dans un silence parfait, comme il le faisait toujours. Cependant, quelque chose attira son attention. Enfin, pas quelque chose mais bien quelqu’un. Un peu plus loin, entre les puissantes racines des plus éclatantes, se trouvait une femme. Cette femme il la connaissait que trop bien, qui ne la connaissait pas parmi le peuple des elfes sylvains. Doucement il s’approchât d’elle, ses yeux poser sur son dos en silence. S’arrêtant à quelques pas de la femme, il la regardait encore un instant, comme s’il attendait qu’elle le remarque. Bien sûr, comme à son habitude, le masque aussi blanc que l’ivoire venait cacher son visage, laissant ses yeux lumineux créer un magnifique contraste avec ce blanc maculé. Les personne ayant déjà vu sous ce masque étaient rare, surtout que la majorité étaient morte depuis longtemps. Il était donc aujourd’hui connu comme étant le mage au masque, étant donné que sur ce masque semblait gravé des symboles arcaniques. Après quelques instants, Firian approcha doucement de l’oreille de la prêtresse et souffla tel le vent.

-Salutation à vous, dame Nennviäl. Comment allez-vous en cette belle nuit?

Tout autour d’eux une brise des plus légère passait agréablement, ce qui faisait flotter les quelques mèches de cheveux qui sortaient de sa capuche. Bien que plusieurs auraient été effrayé par cette apparition, il se doutait que la prêtresse n’aurait pas peur, elle qui était si calme et posé à son habitude n’allait surement pas montrer de grand états d’âme en cet endroit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Parchemin d'identité
Race:
Profession:


MessageSujet: Re: Retour à nos racines. Jeu 17 Jan - 15:41

Prier dans un temple vide de monde et éclairé par la lumière jaunâtre de la Lune, c'était l'un des plaisirs exquis de la vie pour Eledhwen. Ce jour là, ou cette nuit la plutôt, elle était venue prier pour diverses raisons. Souvent, c'était pour son peuple qu'elle le faisait. Elle voulait s'enquérir du futur que les dieux lui prévoyaient. Parfois aussi, elle venait au temple poser des questions que les elfes Sylvains se posaient. Elle servait d'intermédiaire, en quelque sorte. Pourtant, elle aimait cela. Cette relation profonde qu'elle avait à la fois avec les elfes et les Dieux. L'impression de n'appartenir à aucun peuple, à aucune race. Le fait de se sentir comme différente. Comme si elle était un témoin impartial qui observait le monde sous diverses impressions.

Mais, plus que tout, elle appréciait le village où vivaient elfes Sylvains. Il était harmonieux et beaucoup de lieux de recueillements étaient présent. Il faut dire que les habitants de Phaëlan étaient plutôt croyants. Cependant, le temple était souvent désert lorsqu'elle s'y rendait. Ou alors, c'était parce qu'elle n'avait de cesse de s'y rendre. Oui. Elle était comme omniprésente là bas. Tous les jours sans exception, la prêtresse se rendait ici. Prier le soir avant de s'endormir la calmait. Pourtant, ce soir là, elle n'était pas aussi concentrée que d'ordinaire. Ses yeux verts détaillaient les 'décorations' qui étaient installées. Des racines pures et brillantes, entre autre, mais surtout, une atmosphère apaisante.

Nenn' avait comme l'impression qu'elle ne serait pas seule, ce soir là. La suite lui donna raison. Quelques minutes plus tard, un individu entra sans bruit et s'installa non loin d'elle. A sa haute carrure, elle comprit que c'était un homme. Comme le voulait la politesse, elle ne dit rien, se contentant de l'observer de temps à autre. Alors que l'inconnu s'apprêtait à partir, il se retourna, et remarquant enfin sa présence, la salua. Elle inclina la tête et répondit :

- Bonsoir, Firian. Je vais très bien, merci. Je suppose que quiconque se mettrait à ma place serait dans ce cas. Et vous ?

Alors qu'il lui parlait, Eledhwen avait reconnu le fameux 'homme au masque'. Sa voix ne lui avait rien dit au premier abord, puisqu'il ne vivait pas toujours à Phaëlan. Cependant, en tant que prêtresse des elfes Sylvain, elle connaissait beaucoup de monde. Et, qui ne connaissait pas l'homme qui lui faisait face ? Dans tous les cas, à l'instant présent, elle était à l'écoute, comme toujours, mais était plutôt réservée. M.Naraldeth était plutôt intimidant de part son métier et le port de son masque, et la jeune femme ne le connaissait que de vue.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Parchemin d'identité
Race: Elfe Sylvain
Profession: Assassin


MessageSujet: Re: Retour à nos racines. Jeu 17 Jan - 16:47


L’elfe s’assit doucement aux côté de la prêtresse. Bien que celle-ci ne semblait pas effrayé par l’homme un léger malaise semblait l’Avoir prise. Il était vrai que peu de gens connaissait cet homme, déjà connaître son nom faisait de vous le membre d’un cercle restreint. Alors que ses yeux turquoise semblaient luminescents, il tourna son visage vers la femme. Sous son masque un petit sourire serein s’affichait, sourire que son interlocutrice ne pouvait malheureusement pas voir.

-Je vais bien, merci à vous.

Puis le regard de l’homme se retourna vers les racines bien implanté dans le sol.

-Vous pensez réellement qu’ils ont le temps de descendre par ces racines pour nous observer?

Cette question, il l’avait posé sans la moindre gêne, comme si douter de l’implication des dieux dans ce monde tombait sous le sens. Du coin de l’œil, il observait chaque mouvement de la femme, chaque réaction qu’elle pouvait avoir face à cette interrogation. Allait-elle lui répondre que les deux sont toujours présents autour de nous? Ou encore qu’il s’évertuait à nous laisser notre libre arbitre? Ce qui était certain c’est que cette question en dirait long sur la prêtresse. L’homme qui avait une sombre réputation auprès de quelques plusieurs personne semblait être calme et peu porté par la violence. En effet, bien qu’il tue pour vivre, il n’avait jamais pris plaisir au massacre et aux tueries que le monde connaissait. C’était justement là tout le paradoxe de sa vie, tué pour éviter que ces personnes créent de nouveaux massacres. Parmi ses victimes se trouvaient souvent des grands criminels ou encore des chefs d’armées mercenaires qui ne désiraient que le pouvoir. Au final son travail était bien plus celui d’un gardien de l’équilibre que d’un assassin. À la différence que le travail de Firian débutait là où le gardien ne trouvait plus de solution pacifique. Somme toute, il était ce que l’on pouvait appeler la main sanglante de l’ordre en ces terres.

Doucement, il porta sa main à son masque doucement et le retira, accrochant celui-ci à sa ceinture en silence.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Parchemin d'identité
Race:
Profession:


MessageSujet: Re: Retour à nos racines. Sam 19 Jan - 12:26

A la grande surprise d'Eledhwen, l'homme s'assit doucement à ses côtés. Visiblement, il semblait avoir l'intention d'entamer la conversation. Après avoir répondu à la question de la prêtresse, il contempla les racines d'un air songeur. La question qu'il lui posa ensuite la esquisser un léger sourire. Tout en portant elle aussi son attention sur les racines, elle haussa les épaules et répondit :

- Ils nous observent toujours. Ils nous suivent, et nous protègent du mieux qu'ils le peuvent. Toutefois, ils nous laissent le choix. On a toujours le choix. Je ne pense pas que l'on soit réellement obligés de suivre une ligne directive. Pour moi, le destin n'existe pas. Je les voit plutôt comme des confidents et des protecteurs neutres et attentionnés.

Sa réponse n'avait peut être pas beaucoup de sens, elle en était consciente. L'elfe l’interpréterai comme bon lui semblerait. Cependant, Nenn' supposait qu'il avait suffisamment d'intelligence pour la comprendre à son juste sens. Dans l'attente d'une réponse; qui somme toute, ne viendrait peut être pas; elle se replongea dans ses pensées. Elle se demandait pourquoi le dénommé Firian avait choisi d'être un assassin. Peut être ne l'avait-il pas réellement choisi ? Il était toutefois, à ce qu'il paraissait, un excellent tueur, et il fallait aimer son métier pour l'effectuer correctement. Mais il ne tuait que des personnes malhonnêtes. A sa façon, il faisait régner la paix. Peut-être était-ce un bon elfe finalement ?
Après tout, chacun apportait son grain de sel dans la bonne marche de son peuple. D'une manière ou d'une autre.

Elle écarquilla les yeux lorsqu'il ôta doucement son masque. Pourquoi avait-il décidé de se montrer à elle ? Lui inspirait-elle tant confiance ? Elle détailla son visage du regard, masquant sa surprise. Elle s'attarda sur chacun de ses traits, de ses yeux bleus turquoise à ses cheveux blancs. La prêtresse imprimait cette image inédite dans son esprit. La plupart des gens ayant pu voir ce mystérieux homme sans son masque étant morts, il fallait qu'elle en profite. Morts...Allait-il la tuer ? Non, il n'oserait pas. C'était du moins ce qu'elle se disait pour se rassurer. Quel monstre aurait osé assassiner une prêtresse dans un temple dédié aux dieux qu'elle servait ?
Immobile, ses longs cheveux agités par une légère brise, elle attendit de voir quels étaient les véritables intentions de l'elfe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Parchemin d'identité
Race: Elfe Sylvain
Profession: Assassin


MessageSujet: Re: Retour à nos racines. Dim 20 Jan - 15:04


Réfléchissant bien à ce qu’il allait répondre aux dire de la femme, il observait les racines d’un air calme et serein. Tout doucement, il parla avec un ton penseur.

-Depuis longtemps je parcours ces terres et je ne pourrais même pas répondre concrètement à cette question. Même si elle est métaphorique, cette réponse me plait. Elle m’a apprise beaucoup de choses sur vous.

Puis il tourna légèrement la tête vers elle, la regardant de ses yeux turquoise. Ce qu’elle aurait pu confondre avec un reflet de la lumière des racines dans ses yeux ne bougèrent pas. Elle était figé là, tout au fond de son iris comme si ses yeux eux-mêmes produisait cette faible lueur. Posant son regard dans celui de la prêtresse, il attendit sa réaction. Il aimait bien ce genre de situation, celles où les gens ne savaient plus quoi penser. Lui qui avait hérité de tant de préjugé par rapport à son métier et du au fait que personne de vivant ne le connaissait réellement aimait beaucoup voir ce que les autres diraient ou ferait dans de telles situations. Après plusieurs secondes d’attente, il dit avec une pointe d’amusement dans la voie.

-Non, je n’enlève pas mon masque avant de tuer… Je ne suis pas ce genre d’homme, voulant que sa cible connaisse le plaisir que son meurtrier ressent lors de sa mort. Au contraire… il n’en verrait aucun.

Doucement, l’elfe dessina au sol un immense dragon Juge.

-Ils ne prennent pas de plaisir à tuer, ce n’est qu’une question de survie bien sûr. Cependant, ils ne tuent pas n’importe qui, ayant compris que certains mérites plus de vivre de par leurs actes ou leurs potentiels que d’autre. C’est l’un deux qui m’a appris à discerner la personnalité des gens et qui m’ont donné cette capacité à choisir si j’accepte un contrat ou pas. Ce n’est pas un travail plaisant, mais quelqu’un doit le faire si l’on veut éviter que des massacres fait par le passé ne se reproduisent.

Il se leva doucement étirant ses vieux muscles qui semblaient pourtant ceux d’un elfe de 100 ans. Même qu’ils étaient plus développés que la plupart des elfes sylvains. Cependant il ne partit pas, restant là à observer les racines qui éclairaient l’endroit de leurs lumières.

-C’est tout de même intéressant de savoir que les gens écoute encore les histoire sordides à mon propos, cela me permet de ne pas avoir des masses qui désire m’affronter en tant que bretteurs…

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Parchemin d'identité
Race:
Profession:


MessageSujet: Re: Retour à nos racines. Lun 21 Jan - 14:40

Lorsque Firian lui avait répondu à propos des Dieux, elle avait haussé les sourcils d'un air interrogateur. Etant d'une nature particulièrement curieuse, cela lui aurait bien plu de savoir quelle était l'opinion de l'homme à son sujet. Pensait-il qu'elle lui avait raconté des bobards, ou bien venait-elle de gagner en estime, dans la mesure ou il la considérait peut être comme sage désormais ? Elle chercha à deviner quelles étaient les émotions de l'homme au masque. Mais elle ne discernait rien dans ses yeux turquoise, mis à part une étrange lueur.

Mais ce fût la situation présente qui attira son attention. Comme s'il avait lu dans ses pensées, il lui assura qu'il ne la tuerait pas. Ensuite, il dessina au sol. La signification de ce tracé échappait à l'elfe. Enfin plus ou moins. Bien sûr, elle avait compris qu'il s'agissait d'un dragon juge, mais elle se demandait pourquoi l'assassin l'avait dessiné, là, tout de suite. Se sentait-il jugé ? Ce n'était pourtant pas le cas. C'en était loin, même. D'ailleurs, elle le lui prouva par la suite de par son silence. Elle ne disait rien, tout simplement parce qu'elle n'avait pas à juger, ni même à commenter un métier. Comme tous les autres métiers, il était utile et respectable. Il était hélas seulement plus visé par les commères que d'autres.

Seulement, Nenn' n'était sûrement pas de ces gens là. Elle était loin d'être une pipelette avide de ragots sordides. Sinon, pourquoi les Dieux l'auraient-elle choisie comme prêtresse ? Lorsque l'homme se leva et s'étira, elle le fixa mais ne bougea pas, restant sagement assise. S'il voulait partir, elle ne le retiendrait pas, même si la conversation prenait une tournure intéressante et qu'elle n'avait nullement envie de l'interrompre.

- Certes, j'écoute les ont-dits. Comme à peu près tout le monde. Sauf que personnellement, ils n'influent pas ma manière de penser. Au final, je n'en ferais toujours qu'à ma tête. Et puis, honnêtement, malgré ce qu'il se murmure, je ne crois pas que vous soyez aussi méchant ou sans coeur que cela. C'est juste une carapace.

C'était plutôt étrange de la part de la prêtresse. Cependant, elle avait eu l'impression que son interlocuteur avait été blessé par sa réaction du tout début, lorsqu'il avait ôté son masque et qu'elle avait cru qu'il allait la tuer. Bien qu'il n'aie rien laissé paraître...Tentant de se rectifier, elle souffla :

- Je suis désolée d'avoir réagi ainsi. Juste que j'ai été très surprise. Je me demande sérieusement pourquoi vous avez enlevé votre masque devant moi, alors que nous nous connaissont à peine et que vous avez la réputation de ne jamais l'enlever, ou presque.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Parchemin d'identité
Race: Elfe Sylvain
Profession: Assassin


MessageSujet: Re: Retour à nos racines. Ven 25 Jan - 21:29


L’homme eut un petit rire amuse, entendre la femme parlé de carapace l’amusait beaucoup car il ne cachait pas ce qu’il était. Bien sûr il gardait l’identité de ses clients anonyme dans le but d’éviter de plus grand conflits entre les races, mais jamais il n’avait eut honte de ce qu’il faisait et encore moins de ce qu’il était. Dans la grotte, un long craquement se fit entendre, c’était les os du vieux guerrier qui se faisait entendre, tous ayant plus ou moins subis des blessures par le passé. Il s’approchât des racines doucement et déposa sa main sur l’une d’entre elles, disant à demi-voix.

-Il fut un temps ou nous pouvions faire des merveilles comme celles-ci… Il fut un temps où jouer avec le monde dans lequel nous vivons était enfantin… Pour ceux qui ont vécu ce temps, aucune carapace n’est permise. Tout autour de vous fut créé par une unique forme de magie, une magie dont vous ne pouvez même pas espérer imaginer. Est-ce que je cache qui je suis? Non loin de là. La raison pourquoi vous n’avez pas le droit de parler de moi n’est pas pour me protéger, ce serait inutile. Vous ne devez en aucun cas parler de moi pour la simple raison que certain pourrait prendre le fait que vous m’avez donner un contrat pour vous accuser d’avoir tuer un dignitaire d’une autre race et ainsi créer un guerre. pour eux,
dit-il en lui montrant le village d’un balayage de main, Je ne suis qu’une légende, qu’un potentiel assassin dont personne n’a encore prouver les crimes. Pourquoi n’ont-ils aucune preuve? Tout simplement parce qu’ils ne veulent pas en trouver. Trouver des preuves les obligerait à dire qu’ils ne sont pas reconnaissants de ne plus avoir de nombreux chefs de bandes criminelles sur le dos. Alors ils ne font rien, craignant que s’ils parlent je les tuerai à leur tour pour les faire taire. Pourquoi pas, il est vrai que moi-même je ne vois pas pourquoi et qui m’en empêcherait. Tant que cette possibilité existe je ne vois pas pourquoi je me cacherais, ils travaillent à me créer une réputation qui me protège depuis des décennies, je ne vois pas pourquoi je leur enlèverais ce plaisir.

Il se retourna doucement, la regardant dans les yeux avec un air amusé. En quelques secondes il avait dévoilé beaucoup de cartes de son jeu, peut-être les plus importantes même. Pourtant il ne disait pas tout, c’était plus qu’évident. Avec amusement, il s’évertuait à semer le doute, à envoyer des signaux contradictoire qui ne pouvaient donner de réel réponse à son interlocutrice. Puis il prit le temps de répondre à sa seconde intervention.

-Pensez-vous vraiment que vous auriez pu me blesser? Vous m’avez vu mainte et mainte fois sans mon masque, je ne l’ai que lorsque je le désire. Cependant, les gens sont tellement préoccupés par leur petit monde qu’ils ne voient pas les être et la nature qui les entourent. Quand vous dites que vous êtes un assassin sans cacher votre visage les gens croient que vous n’êtes qu’un beau parleur et ne vous prennent pas au sérieux. Combien de personnes savent ce que je fais pour gagner ma vie sans le savoir réellement? Je ne pourrais le dire, il y en a tellement. Tout comme il y a tant d’être autour de vous qui ne désirent que le pouvoir.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Retour à nos racines.

Revenir en haut Aller en bas

Retour à nos racines.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Retour aux bercailles [Qui veut]
» L'homme est de retour ...
» Jean-Bertrand Aristide : Un comité pour son anniversaire et son retour
» retour de la droite dure en Suisse
» Jacques Bernard , un retour avec le plein pouvoir ou presque...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Terres de Neïdrilh ::  :: Lac Melteoc :: Les Racines des Dieux-