Les Terres de Neïdrilh
Bonjour à toi, ô nouvel arrivant ! Tu viens d'arriver sur les Terres de Neïdrilh, un monde où se mêlent créatures fantastiques et terrifiantes, une certaine magie et des paysages fascinants... Ambiance conviviale et nouvelle intrigue lancée, n'hésitez pas à venir faire connaissance et à vous lancer dans cette aventure extraordinaire.
Bienvenue et bon jeu parmi nous !



 

Partagez|

L'Herbier

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage


Parchemin d'identité
Race: Métisse
Profession: Maître de Jeu


MessageSujet: L'Herbier Lun 5 Nov - 13:41






En plus de la végétation de notre monde, voici ceux qu'on peut retrouver sur Thanyaliel.


Si vous avez des propositions de plantes ou fleurs, merci de l'envoyer à un membre du staff.



Spoiler:
 
Le Goeden Sanctaidd - Entre le lac Melteoc et la ville elfique Phaëlan
Selon certaines légendes humaines, cet arbre serait le plus vieux du continent. Ainsi les humains très croyants font chaque année un pèlerinage pour venir prier au pied de cet arbre. Ils y déposent souvent un objet qui leur est cher.

Spoiler:
 
La Gwenwynig - Plaine de la misère
Les feuilles rouges de cette plante sont incroyablement toxiques, tandis que la petite fleur jaune pâle au centre en est le remède à forte dose (deux fleurs pour une seule feuille rouge). Une pétale ou deux de la fleur peut servir à une tisane agréablement parfumée, idéale pour avoir un bon sommeil réparateur.

Spoiler:
 
Le Cranc Blodau - Dans toutes les régions boisées profondes
Cette plante d'une taille d'un enfant humain a des allures de crabe ; ses racines, énormes et au nombre de quatre, peuvent se mouvoir de temps en temps et avec une lenteur affligeante. La pointe, telle une griffe, s'enfonce dans la terre pour en aspirer les nutriments du sol la plus grande partie de la journée. La grosse fleur au centre est assez utile ; le pistil de la femelle peut guérir les maux d'estomac causés par des brûlures.

Spoiler:
 
La Dyn Eira - Les profondeurs des forêts du Sud
A moins d'être totalement inconscient lors de vos balades, cette plante risque de vous avaler tout cru. Si elle a plutôt tendance à bondir sur des lézards ou des animaux de taille moyenne et imprudents, il se peut que ses pétales se referment violemment sur votre tête. Son suc particulièrement acide aura vite fait de vous ronger la peau, la chair, les yeux, et d'ici une heure, même vos os seront digérés.


Spoiler:
 
Le Snap Edfan - Forêt de Sunaï, au bord des côtes
Cette petite plante particulière est en forme de petit sac qui tiendrait dans une main. Au fond se trouve un liquide fortement sucré qui attire les insectes, des petites mouches aux mantes religieuses. Ce suc, une sorte d'acide unique à cette plante, ronge les tissus organiques des insectes et la plante peut ensuite s'en nourrir. A très petites doses, les elfes s'en servent pour rehausser le goût de certains plats, leur donnant une saveur acide et sucrée à la fois, mais qui est déconseillé aux humains et aux métamorphes n'étant pas habitués au suc du snap edfan.

Spoiler:
 
La Fioled Fylfa - Forêt de Sunaï
Plante très répandue dans la forêt elfique. Elle est fortement appréciée par les elfes sylvains qui s'en servent beaucoup dans leur médecine ; la racine guérit les maux de tête, les pétales violettes a un effet anesthésiant doux ou puissant selon la préparation (une tisane de Fioled Fylfa assure de beaux rêves), et les pistils soignent très efficacement les rhumes et les grippes et les étamines encore plein de pollen mélangé au nectar rend la voix à une personne devenue aphone. Sa racine est également préparée en cuisine et donne un goût légèrement épicée, très particulier et reconnaissable facilement. Le parfum de cette fleur est très apprécié de tous les elfes sylvains, moins par les hauts-elfes.

Spoiler:
 
L'Yticoeden - Forêt de l'Oubli mais quelques-uns aussi à Sûnai
Très grand arbre assez rare à trouver. Les plus vieux atteignent une taille assez grande pour servir de maisons ; ce sont souvent les refuges de quelconques ermites, elfes comme humains, ou de familles métamorphes isolées du village Chiti ou d'Idiamanth. Il lui faut énormément d'eau, ils poussent donc en général près d'un ruisseau ou d'une rivière. Ils donnent des fruits secs gros comme une souris, très nourrissants, mais que les enfants n'aiment pas trop. Ce qui leur plaît chez cet arbre, c'est ses branches nombreuses , basses et larges, où ils aiment grimper et s'amuser. On y trouve souvent une ou plusieurs petites cabanes en bois, terrains de jeux improvisés.

Spoiler:
 
Le Siaft Sanguin - Partout, sans aucune distinction
Cet arbre a un tronc fin, légèrement noueux et d'une couleur acajou, tandis que ses feuilles minuscules sont d'un rouge éclatant comme une multitude de gouttes de sang fraîches. Une histoire raconte que cet arbre ne pousse que sur les sols imbibés de sang, où de grandes batailles ont eu lieu ou un meurtre particulièrement sauvage. Pour le clan des montagnes, Seosaph, on prélève ses feuilles pour en faire une infusion destinée à la femme enceinte ; en buvant ces feuilles de sang, la femme liquéfierait ses muqueuses utérines et assurerait le passage de l'enfant dans son col de l'utérus.


Spoiler:
 
Le Lomorn - Arbre elfique de la Forêt de Sûnai
Cet arbre elfique a l'unique particularité de s'illuminer la nuit tombée d'une belle lumière bleutée. Assez petits, ils servent uniquement de lampes naturelles. Il n'a aucune autre utilité, ni en médecine, ni en cuisine. Une branche cassée ou une feuille détachée de sa tige perd sa luminosité ; c'est donc la sève qui lui confère cet atout.

Spoiler:
 
La Tân Dinistriol - La Forêt au Sud (Terre Morte)
La légende dit que c'est un magicien qui aurait enflammé un village et aurait ravagé toute la région qui est devenue aujourd'hui la Terre Morte. Mais les esprits moins fanatiques de ce genre de contes pour enfants assurent que ce sont quelques tân dinistriol (ou seulement tân) qui brûleraient régulièrement les plantes et les arbres des alentours. C'est une fleur énorme qui arrive à garder entre ses pétales un feu étrange, allant contre ce que la nature devrait créer... C'est pour cela que nous l'appelons aussi la fleur démoniaque, des enfers, ou de plein d'autres petits noms d'amour de ce genre. Elle n'a aucune utilité, sauf pour les kamikazes et les terroristes (et on ne peut pas dire que ça court les rues à Thanalyel).

Spoiler:
 
Le Deilen Aur ou Lothalda - A l'orée de la Forêt de l'Oubli
Drôle de végétal dont les feuilles extrêmement légères, telles des plumes, sont de la couleur du soleil, et dont le tronc noueux a l'écorce souple et d'un noir profond. Si tout, dans sa tête et son apparence, fait penser à un arbre, c'est en fait une énorme fleur ; le tronc est en fait une tige, les branches d'immenses pistils, et les toutes petites feuilles le pollen, qui s'envolent lentement au gré des vents. Solitaire, l'arbre pousse de temps à temps au bord des ravins, assez éloignés du reste de la végétation de quelques mètres.

Spoiler:
 
L'Awyr - Forêt de l'Oubli
C'est une fleur très répandue, pouvant couvrir de grandes surfaces dans la forêt. C'est un parasite des chênes ; plus l'arbre est gros, plus il y aura de ces fleurs. Il ne faut donc avoir aucun scrupule à les cueillir ; les humains, les métamorphes et les elfes sylvains en cueillent très souvent pour confectionner des bouquets. Alliée à une fleur ou à une autre, le message du bouquet change. Une awyr toute seule souhaite la chance, avec une jonquille elle exprime l'amitié, plusieurs jonquilles, l'amour, et avec un bouton d'or en plus, c'est une demande en mariage, ainsi de suite. Elle guérirait de la dépression et de la fatigue mentale et se vend donc sous forme d'huile essentielle dans les grandes villes (Atarnelis et Idiamanth).

Spoiler:
 
Oiravanda / L'Engagement Eternel ou l'Amour Eternel - Forêt de Sûnai
On l'offre en signe d'amour éternel chez les hauts-elfes. Cependant si elle s'éteint avant l'aube, elle est signe d'un mauvais présage pour les amoureux.


Spoiler:
 
Le Cyfle - Forêt de l'Oubli
Dans le clan d'Aôdh, on cueille cette fleur le jour d'un heureux évènement comme un mariage, une naissance ou même au retour d'une quête de vision. C'est à ces occasions que la fleur est mise dans la Grande rivière afin de porter chance.


Spoiler:
 
Le Marwol - Plaines de Karnöv et de Maorh
Fleur large comme une main d'homme, elle est hautement toxique. Rien que l'effleurer du doigt peut rendre malade une constitution un peu fragile. Ingurgiter le pollen qui se trouve sur le doigt et vous risquez la mort. C'est une plante aimée que par les assassins qui, avec précaution, en extraient le jus et le pollen pour des meurtres rapides et discrets.


Spoiler:
 
Le Göbecus - Aux alentours de la Cité d'Idiamanth et en forêt
Le Göbecus est un champignon hallucinogène. Il est comestible quoi qu'un peu nocif (dangereux après environ 500 grammes consommés). Il est souvent utilisé par les Chamans, plus souvent par les Chamans du clan Câmcân. Il pousse à peu près partout où l'humidité est forte. Il dégage une forte odeur nauséabonde et dégage un gaz hallucinogène. En réalité, les vapeurs que dégage ce champignon une fois ébouillanté sont hallucinogène. C'est sinon un met très prisé pour accompagner une sauce par exemple. Ce champignon pousse indéfiniment : plus il a de place, plus il sera grand. Il possède un chapeau assez grand, il est violet pâle au-dessus et violet légèrement fluorescent en dessous. Son pied est bleue.
ATTENTION : toutefois, il ne faut pas confondre ce champignon avec le Bèfocu qui est son cousin éloigné. Il est très ressemblant à l'exception que le bas du chapeau n'est, lui, pas fluorescent. Ce dernier est mortel pour les humains et les métamorphes, et rendrait très malades les elfes. (idée de Raziel)


Spoiler:
 
La Mynydd - Dans les plus hautes cimes des Monts des Esprits Éternels
Cette plante mesure environ 30 cm, elle pousse uniquement sur les plus hautes cimes des montagnes en vue de la pression qui y est plus forte et l'oxygène plus rare. En effet,cette plante ne pousse que aux endroits où l'oxygène est rare. Il semblerait aussi qu'elle pousse dans les plus profonds points d'eau. Cette dernière information restant à confirmer, car tenant plus du mythe que de recherches biologiques. Cette plante est aussi un puissant hallucinogène qui provoque un profond coma suite à une fièvre assez puissante. Souvent utilisée par les Chamans pour entrer en transe, elle est très prisée. Elle a été découverte par Revan Liadon, il y a plusieurs siècles, et a facilité la communication spirituelle de toutes les générations suivantes des Chamans montagnards.(idée de Raziel)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://neidrilh.forumactif.com

L'Herbier

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» L'Herbier
» Bestiaire et herbier

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Terres de Neïdrilh ::  :: Les Manuscrits :: Le Livre du Jeu :: Le Bestiaire & l'Herbier de Neïdrilh-